Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Ce joueur du XV de France qui tacle l'arbitrage...

Rémy Grosso, victime d'une lourde blessure contre la Nouvelle-Zélande samedi dernier, ne se montre pas tendre à l'encontre de Luke Pearce, arbitre de la rencontre.

Si le XV de France s'était lourdement incliné face à la Nouvelle-Zélande samedi dernier (52-11), Jacques Brunel avait dû se passer des services de Rémy Grosso en seconde période. Le trois-quarts aile tricolore avait en effet subi un double plaquage à l’épaule de Sam Cane et d’Ofa Tu'ungafasi, avec à la clé, une fracture du sinus, sans que l’arbitre de la rencontre sévisse contre les deux Néo-Zélandais. Le joueur de Clermont hausse le ton...

« Je ne dis jamais rien sur les arbitres. Mais là, je ne trouve pas ça réglo »

« Est-ce douloureux ? Pas trop, ça va. Il y a quelques migraines, mais pas plus. Sur le moment, j’ai eu comme un flash. Je voyais tout blanc. J’ai compris que ça avait tapé fort, mais pas plus. C’est quand je me suis rendu compte que je n’arrivais plus à ouvrir l’œil que j’ai compris qu’il y avait un problème. Et immédiatement, l’œdème s’est formé. Mais je n’étais pas K.-O. Je n’ai rien oublié de l’action. Au niveau cérébral, c’est nickel, il n’y a aucun impact. Mais en touchant, en sentant le trou, j’ai compris que ce n’était pas bon signe. Ce qui me dérange, c’est l’arbitrage de l’action. J’ai les boules. Je ne dis jamais rien sur les arbitres. Mais là, je ne trouve pas ça réglo. Leur métier est aussi de protéger les joueurs. En laissant passer des choses comme ça… Encore une fois, je ne veux pas polémiquer », peste Rémy Grosso dans les colonnes du Midi-Olympique ce vendredi.

Articles liés