Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Les révélations de Bernard Laporte sur la tournée en Australie

Alors que le Tournoi des VI Nations vient de s’achever, Bernard Laporte a évoqué la prochaine tournée des Bleus en Australie prévue en juillet, suspendue à l’évolution de la crise du Covid-19.

Ce vendredi, le XV de France a conclu le Tournoi des VI Nations sur une fausse note avec une défaite face à l’Écosse. Une nouvelle fois, les hommes de Fabien Galthié doivent se contenter de la deuxième place, pas de quoi décourager Bernard Laporte pour autant. « C’est l’évolution normale de cette équipe, surtout dans un Tournoi avec deux déplacements en Irlande et en Angleterre. (… ) Cette équipe dégage quelque chose, elle ne laisse pas indifférent. Il n’y a pas 9 millions de gens collés devant leur télévision pour rien. C’est l’un des enseignements de ce Tournoi, le XV de France fait de nouveau rêver », a-t-il confié pour Rugbyrama. Désormais, les Bleus sont attendus en Australie pour une série de tests-matchs programmés les 3, 10 et 17 juillet, mais cette tournée estivale s’annonce compliquée à organiser en raison de la crise sanitaire. De son côté, le président de la FFR se montre confiant sur ce déplacement à venir. 

« Si on le peut, il faut aller en Australie »

« A ce jour, on doit y aller et j’espère que l’on ira. Pour le moment, cette équipe de France ne s’est pas confrontée aux nations de l’hémisphère Sud, et on a besoin de le faire avant le Mondial 2023. (...) Ce qui est certain, c’est que, si on le peut, il faut aller en Australie. D’abord parce que cette Fédération a besoin d’organiser des matchs, qu’ils devraient se faire en public », a expliqué Bernard Laporta à Rugbyrama, avant d’être relancé sur les conditions d’une éventuelle tournée : « Ce que je sais, c’est que l’Australie compte sur notre venue, il faudra voir au niveau logistique. Ce qui est impossible, c’est que l’ensemble du groupe retenu puisse arriver 14 jours avant le premier test, comme l’indique le protocole de ce pays. Il y a une finale du Top 14, le 26 juin, et le premier test le 3 juillet. Il va falloir que l’on s’organise. Faut-il partir avec un groupe élargi, effectuer un premier départ avec ceux dont les clubs auraient été éliminés des phases finales du championnat ? Ce sera compliqué, et il faudra que l’on discute de tout cela avec les gens de la Ligue. »

Articles liés