JO de Paris 2024 : Alcaraz recale Nadal après Roland-Garros !
Bernard Colas -
Journaliste
Passionné de sport, de cinéma et de télévision (à l’écran comme derrière) depuis son enfance, Bernard est journaliste pour le 10 Sport depuis 2018. Plus habile clavier en main que ballon au pied, il décide de couvrir principalement un sport adulé, critiqué et détesté à la fois (le football) et un sport qui n’en est pas un (le catch).

Victorieux d’Alexander Zverev ce dimanche à Roland-Garros (6-3, 2-6, 5-7, 6-1, 6-2), Carlos Alcaraz est attendu dès cet été sur le court Philippe-Chatrier pour les Jeux olympiques de Paris. Sauf imprévu, il y retrouvera Rafael Nadal pour disputer l’événement en double. Une équipe que l’on ne devrait pas voir avant les JO, et ce malgré l’avis contraire du Majorquin. 

Grand Chelem forcément particulier à ses yeux compte tenu de la réussite de son idole Rafael Nadal sur la terre battue parisienne, Carlos Alcaraz a suivi les traces de son aîné ce dimanche en allant décrocher son premier Roland-Garros après sa victoire sur Alexander Zverev (6-3, 2-6, 5-7, 6-1, 6-2). Désormais, Alcaraz a les yeux rivés sur Wimbledon, mais également les Jeux olympiques de Paris qu’il disputera en simple et en double, au côté de Rafael Nadal. Un rendez-vous important aux yeux du Majorquin, désireux de se chauffer avant l’événement. 

Nadal veut convaincre Alcaraz de jouer à Hambourg

D’après les informations divulguées par la Cadena COPE, Rafael Nadal souhaite prendre part au tournoi ATP 500 d’Hambourg, du 15 au 21 juillet, et convaincre le dernier vainqueur de Roland-Garros de l’accompagner sur la terre battue allemande en vue des Jeux olympiques de Paris débutant quelques jours plus tard. Mais Alcaraz a d’autres plans en tête.

« Non, non, ce sera directement les Jeux », a fait savoir Alcaraz

Interrogé par L’Équipe, Carlos Alcaraz a fait savoir qu’il ne participerait pas à un tournoi sur terre pour préparer les JO 2024. « Non, non, ce sera directement les Jeux, a répondu l’Espagnol de 21 ans qui n’a donc pas l’intention de répondre favorablement à l’invitation de Rafael Nadal. Et en revenant dans ce stade, fin juillet, j'aurai probablement de chouettes flash-back qui me viendront à l'esprit. Ce sera un tournoi très spécial, mes premiers JO, juste après avoir gagné mon premier Roland. Me battre pour une médaille d'or pour mon pays, jouer en double avec mon idole, Rafael Nadal, sont des choses que je ne croirai qu'après les avoir vécues. »

Articles liés