Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Sebastian Vettel répond clairement à ses détracteurs !

Vivement critiqué ces dernières saisons, Sebastian Vettel a tenu à répondre à ses détracteurs alors qu'il entame une nouvelle étape de sa carrière chez Aston Martin.

Quadruple Champion du monde, Sebastian Vettel n'a pas réussi à agrandir son palmarès et n'a donc pas permis à Ferrari de décrocher son premier titre depuis 2007 et le sacre de Kimi Räikkönen. Ces deux dernières saisons, l'Allemand a même été dominé par Charles Leclerc au sein de la Scuderia, ce qui lui a valu de nombreuses critiques. De nombreux observateurs estiment que Sebastian Vettel (33 ans) est dépassé et qu'il ne pourra plus remporter de titres en F1. Mais alors qu'il se lance dans une nouvelle aventure chez Aston Martin cette saison, l'Allemand se moque des critiques.

«Je ne suis pas intéressé par ce que les gens pensent»

« Je ne suis pas intéressé par ce que les gens pensent. Il s’agit plus de s’intéresser à l’équipe, à moi-même, plutôt qu’aux gens. Notre monde évolue très vite, et le monde doit avancer rapidement, ce qui est sain et bon. Sinon, vous serez toujours coincé dans le passé et vous direz toujours que Juan Manuel Fangio est le seigneur de tous les pilotes de course. Il était sans aucun doute très, très spécial. Mais si vous demandez à un jeune de 15 ans qui est Juan Manuel Fangio, je ne pense pas qu’il le sache. C’est bien. Le temps passera. Et surtout de nos jours, Fangio a probablement eu un héritage plus long que celui que chacun d’entre nous aura jamais, indépendamment du nombre de victoires et ainsi de suite. Et c’est une bonne chose. C’est bien d’avancer et de passer à autre chose. Je suis donc presque sûr que lorsque je dirai au revoir à la Formule 1, on m’oubliera très vite, et c’est bien ainsi. Je pense que c’est sain. C’est pourquoi je ne me soucie pas trop de prouver quelque chose aux gens et de me concentrer sur moi-même », assure-t-il dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés