Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Sebastian Vettel fait le point sur la situation de Ferrari !

Alors que Ferrari connait un début de saison bien en-dessous des attentes, Sebastian Vettel a néanmoins souligné le fait qu’il avait constaté des améliorations sur sa voiture lors du Grand Prix de Hongrie il y a un peu plus d’une semaine.

Après une saison 2019 au cours de laquelle Ferrari n’a jamais semblé être en mesure de contester la supériorité de Mercedes, l'histoire semble être en train de se répéter en 2020. En effet, la Scuderia connait un début de saison des plus délicats, avec comme seul point d’orgue la deuxième place acquise par Charles Leclerc lors du Grand Prix d’Autriche. Une semaine plus tard, les deux pilotes de l’écurie italienne sont entrés en collision lors du Grand Prix de Styrie, tandis que Sebastian Vettel n’a pas pu faire mieux qu’une sixième place au Grand Prix de Hongrie quand Charles Leclerc a terminé 11ème. Pour autant, malgré ce début de saison difficile, le pilote allemand a confié avoir constaté des améliorations sur sa SF1000 lors du weekend hongrois, même s’il reconnaît que l’écart de Ferrari avec ses concurrents demeure important à l’heure actuelle.

« Ce n’est pas un secret que notre normale actuelle n’est pas assez bonne »

« C’est positif que la performance de la voiture le dimanche soit revenue à la normale, mais ce n’est pas un secret que notre normale actuelle n’est pas assez bonne pour mettre nos rivaux sous pression. Notre objectif est de faire mieux que les autres, et il nous en manque. Sur le plan du choix de pneus, c’est quelque chose que nous décidons en tant qu’équipe. Charles est rentré lors du tour précédent, les conditions étaient encore mixtes et on a normalement des difficultés avec les pneus médiums et durs, pour les faire chauffer, donc les tendres sont un choix évident. Il y avait de la pluie dans l’air mais ce n’est pas venu, hormis quelques gouttes. Après coup, c’est toujours simple, mais d’autres ont fait mieux que nous pour prendre ces décisions », a expliqué Sebastian Vettel dans des propos rapportés par NextGen-Auto.com.

Articles liés