Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Mercedes ne ferme pas la porte à Vettel !

Alors qu'il a annoncé son départ de Ferrari, Sebastian Vettel n'a toujours pas tranché pour son avenir. De son côté, Toto Wolff, patron de Mercedes, ne ferme pas la porte au quadruple champion du monde.

L'avenir de Sebastian Vettel est au cœur de toutes les discussions ces derniers jours. Il faut dire que le pilote allemand a annoncé qu'il ne poursuivrai pas chez Ferrari au-delà de la saison 2020. Autrement dit, le quadruple Champion du monde est sur le marché pour 2021 et n'a toujours pas de baquet. Il faut dire que les places se font de plus en plus rares d'autant que Sebastian Vettel ne semble pas emballé à l'idée de récupérer le volant de Daniel Ricciardo chez Renault. En réalité seule une arrivée chez Mercedes, où les contrats de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas prennent fin à l'issue de la saison, semble l'intéresser. Une perspective que ne peut se permettre d'écarter Toto Wolff, bien conscient que de nombreux choses peuvent arriver. Mais ce dernier assure toutefois qu'il préférerait miser sur un jeune pilote sous contrat avec Mercedes à l'image de George Russell.

«Je ne veux pas dire dès juin "Sebastian ne pilotera pas pour nous"» 

« Je pense que nous devons à un quadruple champion du monde de ne pas directement dire "non". Il faut réfléchir. D’un autre côté, nous avons un duo fantastique et je suis très heureux de nos pilotes et de George (Russell, NDLR). Mais on ne sait jamais, l’un d’entre eux pourrait décider qu’il ne veut plus courir, et l’on aurait alors une place vacante. C’est pour ça que je ne veux pas dire dès juin "Sebastian ne pilotera pas pour nous". Tout d’abord, je ne lui ferais pas cela en tant que pilote, être aussi brutal. Et en plus, j’ai vu arriver des choses que personne n’attendait. Rappelez-vous de Nico Rosberg (Il avait annoncé sa retraite dans la foulée de son titre mondial en 2016, NDLR). Nous allons donc garder les options ouvertes en concentrant ces options sur nos pilotes actuels. Nous voulons prendre notre temps. Notre priorité va vers les pilotes Mercedes, Valtteri et Lewis, et évidemment George chez Williams, que nous suivons avec intérêt. Mais en plus d’eux, il ne faut pas éliminer d’autres pilotes. C’est pour ça que je dis que nous n’écartons pas Sebastian car on ne sait pas ce qui peut arriver dans les prochains jours. Si je vous avais dit en janvier que nous n’allions pas courir pendant six mois, personne ne m’aurait cru, donc on garde toutes les options ouvertes », confie le patron de Mercedes dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés