Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Lewis Hamilton se sent «béni des dieux» !

Après avoir bénéficié de deux abandons de Sebastien Vettel en trois courses, Lewis Hamilton reconnaît qu’il a été chanceux.

Si la saison dernière Lewis Hamilton a perdu le titre mondial sur une casse moteur qui a permis à Nico Rosberg de prendre le large, cette saison, la tournée asiatique aurait été très largement à son avantage. Vainqueur à Singapour et au Japon, deuxième en Malaisie, le pilote britannique a inscrit 68 points en trois courses quand Sebastian Vettel se contentait des 12 petits points de sa quatrième place à Sépang. Et le résultat au classement est flagrant. De +3, Hamilton est passé à +59 en trois courses, mettant quasiment fin à tout suspens pour la fin du championnat. Le pilote Mercedes se dit donc « béni des dieux. »

« Je me sens évidemment très chanceux »

« C'est vraiment incroyable de nous retrouver dans cette position. J'étais en réalité excité avant le départ à l'idée d'affronter Sebastian ici, comme lors de la dernière course, mais il joue vraiment de malchance. Honnêtement, je n'aurais pas pu rêver de bénéficier de ce genre d'écart au classement. Il reste encore beaucoup de boulot à accomplir avant de toucher au but. Cent points restent à distribuer, c'est quelque chose à ne pas négliger. Tout peut arriver dans la vie. Je dois continuer à rester humble et espérer maintenir ce niveau de performance. Mais je me sens évidemment très chanceux et béni des dieux », confie-t-il dans des propos rapportés par F1i.

Articles liés