Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Cet ancien pilote qui estime que la Formule 1 «a besoin d’une dictature» !

Alors que le nouveau système de qualifications a créé la polémique durant le week-end à Melbourne, Jean Alesi a donné son avis sur cette question.

La grande première aura donc été quelque peu ratée. Mis en place il y a quelques semaines, le nouveau système de qualifications n’a pas convaincu. Si la Q1 et la Q2 tiennent la route, le fait est que la Q3 a offert un spectacle qui a frisé le pathétique. Interrogé à ce sujet, Jean Alesi, l’ancien pilote Ferrari, a un avis bien tranché.

« Le problème, peut-être, c’est qu’il fallait modifier la Q3 »

« J’ai trouvé le spectacle fantastique en qualifications. Le problème, peut-être, c’est qu’il fallait modifier la Q3. Mais tout chambouler comme ça, je trouve que c’est ridicule. Je suis un grand fan de Bernie Ecclestone et encore plus de Jean Todt. Ils essaient de trouver des solutions pour que le spectacle soit au niveau de la compétitivité de ces voitures, et malheureusement il y a des directeurs d’écurie… il y a toujours des personnes qui ne sont pas contentes, et ce sont elles, je pense, qui tuent le sport automobile.Malheureusement, c’est un sport où il faut une dictature. Il y a des choses qui marchaient il y a quelques années et qui ne marchent plus aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que tout le monde a son mot à dire et regarde surtout son propre intérêt », a ainsi confié Jean Alesi dans des propos rapportés par Nextgen.

Articles liés