Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ferrari annonce le successeur de Vettel !

C'est un secret de Polichinelle. Depuis l'annonce du départ de Sebastian Vettel, le nom de Carlos Sainz circule pour lui succéder. Ferrari l'a officialisé. Dans le même temps, Daniel Ricciardo file chez McLaren.

Comme attendu, l'annonce du départ de Sebastian Vettel de Ferrari à l'issue de la saison 2020 a mis le feu au marché, mais la Scuderia n'aura pas mis longtemps à dénicher son successeur. En effet, au lendemain du communiqué annonçant le départ du quadruple Champion du monde, l'écurie italienne vient d'officialiser le nom de son successeur qui sera sans surprise Carlos Sainz. Le pilote espagnol s'est engagé pour les saisons 2021 et 2022 et quittera donc McLaren après deux saisons. Chez Ferrari, Carlos Sainz aura la lourde tâche de succéder à Sebastian Vettel et surtout de faire équipe avec Charles Leclerc qui a pris du galon au sein de la Scuderia et qui semble désormais être le pilote numéro 1 des Rouges.

Sainz chez Ferrari, Ricciardo chez McLaren

Mais ce n'est pas tout. En effet, quelques minutes avant le communiqué de Ferrari pour officialiser l'arrivée de Carlos Sainz, McLaren avait tué tout suspens en annonçant que Daniel Ricciardo s'engageait pour 2021 avec l'écurie britannique en remplacement de l'Espagnol. Le pilote australien tente donc un nouveau challenge avant même de savoir où se situera Renault cette saison. « Le recrutement de Daniel est une progression supplémentaire dans notre plan à long terme et donne une nouvelle dimension excitante à notre équipe, avec Lando (Norris) à ses côtés », se félicite Zak Brown, le patron de McLaren dans le communiqué publié sur le site de l'écurie. Comme attendu, le marché s'est donc emballé, mais ce n'est pas encore terminé puisqu'un baquet est désormais libre chez Renault. Qui épaulera Esteban Ocon en 2021 ? Plusieurs options s'offrent à la marque française comme la possibilité de promouvoir l'un de ses jeunes pilotes ou de rapatrier Fernando Alonso. Dans ce cas de figure, la grille prendrait clairement forme. En revanche, si Renault décidait d'aller chercher un pilote en place au sein d'une autre écurie, le jeu de chaises musicales se poursuivrait...

Articles liés