Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ferrari a pris une décision fracassante pour Sebastian Vettel !

Incapables de trouver un accord pour prolonger leur association, Ferrari et Sebastian Vettel ont donc décidé de se séparer. La saison 2020 sera la dernière de l'Allemand au volant de la Scuderia.

Arrivé en 2015 avec un statut de quadruple Champion du monde, Sebastian Vettel avait la lourde tâche de relancer Ferrari, privée de titre depuis 2007 et le sacre de Kimi Räikkönen. Et ce que Fernando Alonso a failli réussir, l'Allemand ne l'a jamais approché. Avec 14 succès en cinq ans, Sebastian Vettel n'a pu que constater la suprématie de Mercedes avant d'être mis à mal par Charles Leclerc au sein même de la Scuderia. Ces dernières semaines, l'ancien pilote Red Bull était régulièrement annoncé en discussions pour une prolongation de son contrat qui prend fin à l'issue de la saison en cours. Seul problème, la crise sanitaire a largement impacté les finances de la marque italienne qui proposait à Sebastian Vettel de largement revoir son salaire à la baisse, passant de 40M€ à 12M€ par an, soit autant que Charles Leclerc. Et visiblement, l'Allemand a tranché.

Ferrari et Vettel, c'est terminé

En alors, alors que la presse allemande était catégorique ce mardi matin, Ferrari a officialisé la rupture avec Sebastian Vettel. Par le biais d'un communiqué, l'écurie italienne annonce que « Ferrari et Sebastian Vettel ont décidé de ne pas prolonger leur contrat. » Par conséquent, le quadruple champion du monde va disputer sa sixième et dernière saison au volant d'une Ferrari et devra se trouver un nouveau baquet pour 2021. Pour remplacer Sebastian Vettel, le rêve se nomme Lewis Hamilton, mais les pistes les plus sérieuses mènent à Carlos Sainz (McLaren) et Daniel Ricciardo (Renault). En revanche, le quadruple Champion du monde devra se creuser la tête pour rebondir. Un retour chez Red Bull semble impossible compte tenu de la dimension prise par Max Verstappen, tandis que chez Mercedes, tout dépendra du choix de Lewis Hamilton. A moins que Sebastian Vettel ne préfère tenter de relever un défi chez Renault ou McLaren. Quoi qu'il en soit, l'Allemand est le premier pilote d'un top team à annoncer son départ et lance la grande valse des baquets qui s'annonce haletante pour 2022 et l'arrivée de la nouvelle réglementation.

Articles liés