Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Cette sortie lourde de sens sur un retour d'Alonso chez Renault !

Le jeu de chaises musicales qui vient de se dérouler en Formule 1 pourrait permettre à Fernando Alonso de faire son grand retour chez Renault. Mais Zak Brawn, patron de McLaren et proche de l'Espagnol, affiche un doute.

Le marché a pris feu en Formule 1 ces derniers jours. L'annonce du départ de Sebastian Vettel de Ferrari en 2021 a effectivement lancé un jeu de chaises musicales qui a débuté avec l'arrivée de Carlos Sainz au sein de la Scuderia pour remplacer le quadruple Champion du monde. Et chez McLaren, c'est Daniel Ricciardo qui occupera la baquet laissé libre par l'Espagnol. Reste donc à connaitre le nom du pilote qui accompagnera Esteban Ocon chez Renault. Ces dernières heures, le retour de Fernando Alonso semblait prendre forme, mais plusieurs questions se posent comme l'explique Zak Brawn, qui a côtoyé le double champion du monde chez McLaren. Et le patron de l'écurie basée à Woking s'interroge notamment sur la motivation de Fernando Alonso de revenir au sein d'une écurie pas encore capable de gagner.

«Je ne sais pas si Fernando a cet appétit»

« Je lui ai parlé l’autre jour. Je pense qu’il n’a pas encore pris de décision. Si j’étais chez Renault, je le mettrais dans une voiture. C’est un grand nom, il est plus rapide que tout le monde, il a gagné deux titres et a beaucoup d’histoire du point de vue de Renault. Oui du point de vue de l’équipe, il n’y a aucune hésitation. Mais est-ce que Fernando veut revenir à des calendriers à 22 courses, avec une voiture qui ne soit pas capable encore de gagner ? Fernando est quelqu’un qui veut être gagner des courses. Je ne sais pas si Fernando a cet appétit de partir pour un processus [de construction d’une équipe] de trois ans, ou s’il veut être tout de suite dans une voiture capable de gagner des courses », explique Zak Brawn dans des propos rapportés par Nextgen-Auto. Il faut que Fernando Alonso, qui aura 39 ans le 29 juillet prochain, n'a plus de temps à perdre dans sa quête d'un troisième titre mondial.

Articles liés