Formule 1
F1 : Un nouveau Français en Formule 1 ? La réponse
Pierrick Levallet

Grâce à ses démonstrations en F2, Théo Pourchaire se montre plutôt prometteur pour l’avenir. Mais pour l’instant, le Français n’a pas été lancé dans le grand bain en F1 depuis 2019. Le jeune pilote de 18 ans patiente et poursuit sa saison en F2 en attendant qu’une nouvelle chance lui soit donnée. D’ailleurs, ce dernier a fait une grande mise au point sur son avenir.

La saison prochaine, Esteban Ocon et Pierre Gasly pourraient bien voir un nouveau compatriote prendre position sur la grille de départ. Pilote de réserve d’Alfa RomeoThéo Pourchaire se révèle plutôt prometteur grâce à ses prestations en F2. Mais le Français n’est plus apparu en F1 depuis 2019, où il avait fait une séance d’essais libres en marge du Grand Prix de Hongrie pour Alfa Romeo. Si le plan initial avait été suivi, Théo Pourchaire aurait pu piloter au Castellet puisqu’il était prévu qu’il prenne part à un essai pour le Grand Prix de France. Mais finalement, l’annulation de la course en Russie a repoussé la date du retour de Théo Pourchaire en F1. Pour l’instant, on ne sait pas sur quel circuit le Français réapparaitra avec Alfa Romeo. Aujourd’hui en F2, le pilote de 18 ans fait ses courses en attendant sa chance. Mais il ne devrait pas s’éterniser bien longtemps là-bas.

«C’est ma dernière saison de FIA F2»

Dans un entretien pour France Racing, Théo Pourchaire a confirmé qu'il ne poursuivra pas l'aventure en F2 : «C’est ma dernière saison de FIA F2, c’est sûr. Je ne referai pas une saison. Financièrement, ça ne sera pas possible. Ce n’est pas une bonne solution. Deux saisons dans un championnat, c’est suffisant pour un pilote.» Peut-être un avenir en F1 dans ces conditions ? Le Français préfère rester réaliste afin de s’éviter des fausses joies.

«S’il y a l’opportunité [d’aller en F1], je la saisirai»

«Je ne pense pas du tout à la F1 ! Ça reste un rêve pour moi. Je suis content de rouler en FIA F2 déjà. Quand je repense à ma carrière et d’où je viens, je pense que rouler en FIA F2, c’est déjà super. Je verrai bien. Peut-être qu’un jour, j’aurai l’opportunité, peut-être que je ne l’aurai pas. Je ne sais pas si je vais rouler lors des essais libres. Mais c’est mieux ainsi, je reste concentré sur ma saison de FIA F2. S’il y a l’opportunité, je la saisirai» explique-t-il.

«Si je ne vais pas en F1, je ne sais pas ce que je ferai»

Néanmoins, Théo Pourchaire avoue ne pas avoir réfléchi à ce qu’il fera s’il n’intègre pas la F1 la saison prochaine. Mais il ne panique pas pour autant quant à son avenir : «Si je ne vais pas en F1, je ne sais pas ce que je ferai. C’est une bonne question. Nous n’avons pas réfléchi à cela avec mon entourage. On verra. Il peut y avoir plusieurs opportunités. Il me reste quatre courses en FIA F2, c’est tout ce que je sais. Le reste, on verra.» Outre Alfa Romeo, quelques baquets devraient être disponibles la saison prochaine pour Théo Pourchaire. Avec la volte-face d’Oscar Piastri, Alpine est toujours à la recherche du successeur de Fernando Alonso, ce dernier rejoignant Aston Martin après la retraite de Sebastian Vettel. Williams pourrait, elle aussi, se chercher un nouveau pilote pour remplacer Nicholas Latifi. Reste maintenant à voir si ces écuries se tourneront vers Théo Pourchaire ou d’autres noms.

Articles liés