Formule 1
F1 : Red Bull, Ferrari... L’énorme promesse de Mercedes

Cette année, la Formule 1 a mis en place une nouvelle réglementation visant à plafonner le budget des écuries. Cette manœuvre a pour but de réduire l’écart entre les équipes et ainsi resserrer la course au titre. D’ailleurs, Toto Wolff - patron de Mercedes - est convaincu que plusieurs écuries se battront à l’avant du peloton lors des années à venir.

Avec la nouvelle réglementation qui est entrée en vigueur cette année, Mercedes a connu de grandes difficultés dans la conception de sa monoplace. Si les choses avaient l’air d’aller mieux lors des derniers Grand Prix, l’écurie allemande a surtout eu des problèmes en début de saison. Les monoplaces de Mercedes ont été sujet au marsouinage, phénomène qui fait rebondir la voiture lorsqu’elle roule à haute vitesse. À cause de ce souci, Lewis Hamilton s’est très vite retrouvé hors course pour le titre de champion du monde. Alors que l’écurie Mercedes se battait pour des victoires ces dernières années, ce n’est plus vraiment le cas en 2022. En revanche, les choses n’ont pas vraiment changé chez d’autres écuries.

Red Bull toujours au top

En effet, Red Bull se bat toujours dans le haut de tableau. Après son premier titre remporté la saison dernière face à Lewis Hamilton, Max Verstappen semble bien parti pour être sacré champion en 2022. Le Néerlandais dispose d’un avantage conséquent de 80 points sur son dauphin Charles Leclerc. Malgré la nouvelle réglementation, Red Bull ne semble pas avoir été perturbé et continue d’être à la lutte pour le titre. En revanche, c’est une autre équipe qui a parfaitement su tirer profit du changement de règlement.

Ferrari de retour à l’avant

Après plusieurs saisons délicates, Ferrari est de retour à l’avant du peloton. La Scuderia avait pris une avance considérable sur les autres écuries et s’est retrouvée rapidement propulsée en haut du tableau. Charles Leclerc est actuellement à la lutte avec Max Verstappen pour le titre. Toutefois, l’équipe italienne a connu quelques problèmes de fiabilité avec sa monoplace. De ce fait, le Monégasque a été contraint d’abandonner à plusieurs reprises, permettant à son rival de chez Red Bull de prendre le large au classement. Si la saison est plutôt mouvementée pour Ferrari, elle reste cependant meilleure que celles précédentes.

Toto Wolff voit une course au titre très serrée dans les années à venir

Initialement, la nouvelle réglementation visait à réduire l’écart entre les écuries afin de fournir une lutte plus serrée. Et Toto Wolff reste convaincu que la course au titre se disputera entre plusieurs écuries au cours des prochaines années comme il l’a confié dans des propos rapportés par F1i.autojournal.fr : «Il est trop tôt pour juger, mais je reste convaincu que le plafonnement des budgets va réduire les écarts au sein du peloton. D’ici deux ans [en 2024], nous aurons cinq équipes capables de gagner des courses, et après trois autres années [en 2027], je pense qu’il y en aura autant qui se battront pour le championnat.» Seul le temps pourra donner raison ou non au patron de Mercedes. Pour le moment, il n’y a que Red Bull et Ferrari qui se battent pour le titre. À voir si d’autres écuries se joindront à la bataille dans les années à venir.

Articles liés