Foot - Mercato - LOSC
LOSC : L’énorme clash de Cabella qui règle ses comptes

Alors que sa célébration dimanche avec le LOSC a provoqué la colère de certains supporters de Montpellier qui l’ont allumé sur les réseaux sociaux, Rémy Cabella s’est accordé à un droit de réponse. Et il en profite pour régler ses comptes avec la direction du MHSC au sujet du mercato estival.

Dimanche, le LOSC est allé l’emporter sur la pelouse de Montpellier (3-1) grâce notamment à un doublé de Jonathan David. Et cette rencontre a surtout été marquée par les célébrations de Rémy Cabella, pourtant formé au MHSC et qui évoluait il y a encore quelques mois au club. Des célébrations qui n’ont pas du tout été du goût des supporters montpelliérains, qui ont taclé leur ancien joueur sur les réseaux sociaux.

« Vous me parler de valeur à moi? »

À travers un post diffusé sur Twitter ce lundi matin, Rémy Cabella a sèchement répondu aux attaques, réglant au passage quelques comptes avec la direction de Montpellier au sujet du mercato : « Je n’ai pas pris la parole depuis la saison dernière j’ai laissé les gens parler. Vous me parlez de valeurs à moi ? Demandez à votre club comment ils ont géré mon cas cet été avec leurs discours et promesses pour au final me laisser tout l’été sans me dire réellement les choses. Donc oui je suis humain j’ai un coeur j’ai été déçu de Montpellier. Vous pouvez m’insulter ou me haïr je vous en veux pas, moi j’ai la haine contre personne . Donc désolé à tous les supporters qui m’ont aimé et qui m’ont soutenu ce n’était pas contre vous vraiment », a d’abord lancé le joueur du LOSC, qui a donc été laissé libre par le MHSC en fin de saison avant de s'engager avec le club nordiste.

« Ma carrière, je la dois à Dieu »

Cabella poursuit : « Aujourd’hui j’appartiens à Lille et j’en suis fier je les remercie pour la confiance et l’amour qu’on me donne. Sur un terrain je me donne à 1000% pour le club que joue et je joue pour gagner. Et je serai toujours reconnaissant envers Laurent pour ce qu’il a fait pour moi à 14ans et durant mon 1er croisé. Par contre ma carrière je la dois à Dieu et à moi-même et mes pieds ». Ambiance...

Articles liés