Transferts : L'ASSE rate son mercato, une incroyable accusation à 3,5M€ est lancée
Arthur Montagne

Très active cet été, l'AS Saint-Etienne a vu arriver 9 joueurs tout en bouclant de nombreux départs. Néanmoins, le mercato ne paye pas puisque les Verts sont actuellement lanternes rouges de Ligue 2. Et pour l'avocat du club, les supporters sont en partie responsables de l'échec du mercato stéphanois.

L'été dernier, après la relégation en Ligue 2, l'ASSE a largement remanié son effectif en attirant Mathieu Cafaro, Dylan Chambost, Anthony Briançon, Lenny Pintor, Victor Lobry, Jimmy Giraudon, Benjamin Bouchouari, Matthieu Dreyer et Léo Pétrot. Néanmoins, le mercato ne porte pas ses fruits puisque les Verts sont lanternes rouges de Ligue 2 et se battent pour leur survis. Et les supporters du club sont pointés du doigt en interne. Et effet, alors que se tient actuellement le procès des ultras stéphanois après les débordements du 29 mai dernier lors du barrage retour entre l'ASSE et l'AJ Auxerre, l'avocat des Verts, qui s'est portée partie civile, a chargé les Magic Fans et autres Green Angels, rappelant que leur comportement avait coûté très cher au club du Forez. Un manque à gagner qui a limité l'ASSE sur le mercato.

«On est à plus de 3,5M€ de préjudices économiques directs»

« Sur la seule saison 2021-22, il y a eu 338 000€ d'amendes prononcées par la commission de discipline de la Ligue et il y a eu six matches à huis-clos complet. Un match à huis-clos complet, c'est une perte sèche comprise entre 450 000€ et 550 000€ pour le club. On est à plus de 3,5M€ de préjudices économiques directs, liés aux incidents des supporters dans le stade », a lancé l'avocat de l'ASSE, dans des propos rapportés par But Football Club, avant d'insister sur le fait que cet argent aurait pu être investi sur le mercato.

«On aurait pu utiliser cet argent pour renforcer l'équipe»

« Si les ultras font mal au club ? Au porte-monnaie, c'est sûr ! On aurait pu utiliser cet argent pour autre chose, notamment renforcer l'équipe. C'est beaucoup d'argent mais je pense qu'ils font encore plus mal en terme d'image. N'importe qui, qui aime le football et qui a vu ce qu'il s'est passé après le match d'Auxerre n'a plus envie d'aller au stade. Même le plus passionné des supporters, il n'a plus envie d'aller au stade, à Saint-Étienne et ailleurs », ajoute-t-il.

Articles liés