Foot - Mercato - ASSE
Mercato, projet… Laurent Batlles dit tout sur son arrivée à l’ASSE

Désormais en Ligue 2, l’ASSE redémarre sur de nouvelles bases et pour cela, la décision a été prise de confier les commandes à Laurent Batlles. Le voilà donc en tant qu’entraîneur des Verts avec pour mission de faire remonter le club le plus vite possible en Ligue 1. Ce mercredi, Batlles était d’ailleurs présenté à la presse, l’occasion pour lui de dire ses premiers mots. 

Relégation ou maintien, il était prévu que Pascal Dupraz ne reste pas l’entraîneur de l’ASSE. Son successeur était donc recherché dans le Forez et très rapidement, les Verts ont bouclé l’arrivée de Laurent Batlles, lui qui était sans club depuis son départ de Troyes. Ancien joueur de l’ASSE, le voilà donc de retour, cette fois en tant qu’entraîneur. Présenté à la presse ce mercredi, Batlles s’est alors énormément livré. 

« Je suis très heureux d'être ici »

Tout d’abord, devant les médias présents pour l’occasion, Laurent Batlles a fait part de sa joie d’être l’entraîneur de l’ASSE : « Je suis très heureux d'être ici. J'étais dans l'attente d'un projet en Ligue 1, mais en Ligue 2 je ne me voyais faire ça qu'à Saint-Etienne. Ce n'est pas un manque d'humilité, on n'est pas là pour vendre du rêve. On sera là pour un projet de deux ans. (…) J’ai vécu énormément de choses ici, j'ai travaillé dans le staff avec Christophe, puis je suis allé à la formation. Cela a été une construction pour moi. J'avais regretté de ne pas venir à Geoffroy-Guichard en tant que coach, j'espère vivre ça rapidement ». 

Quelle équipe pour Batlles ? 

Laurent Batlles a ensuite été interrogé sur la construction de son équipe à l’ASSE lors de ce mercato. « Il faut construire une équipe qui connaît le championnat avec un projet de jeu assez ambitieux. Je fais un inventaire de ce que j'ai dans l'équipe. On veut rapidement faire les matchs amicaux pour voir où on en est. (…) Il faut connaître le championnat, le haut de tableau aussi. C'est important d'avoir des joueurs qui ont connu des choses très positives. On veut construire une équipe cohérente. Cela passera par un projet de jeu, ce qui ne se fait pas toujours en un an », a alors expliqué l’entraîneur des Verts. 

Objectif montée en Ligue 1 

Bien évidemment, pour Laurent Batlles, l’objectif principal est de ramener l’ASSE le plus vite possible en Ligue 1. Ainsi, concernant ses intentions à ce propos, il a confié : « On est compétiteur, donc on veut toujours gagner. Pour pouvoir prétendre monter, il faut gagner 22 matchs, pour nous ce sera donc 23. Je ferai un point toutes les journées, pour voir les paliers que nous franchissons. (…) Il faut se laisser le temps de faire les choses. Ce n'est pas parce qu'on est un club historique que l'on a des résultats, il faudra travailler. La trêve hivernale va nous permettre de couper pour repartir sur une autre forme de travail. (…) On va être attendu, c'est une forme de motivation. Il faut que les joueurs sachent prendre cette pression aussi. Il faudra assumer et travailler avec beaucoup d’humilité. (…) Aujourd’hui, on essaie de construire en fonction de ce que je veux voir. La base c'est de mettre l'intensité pour garder le ballon et se positionner le plus loin possible de notre but. C'est l'animation tactique que l'on mettra qui fera notre réussite. (…) Enormément de jeunes sont à ma disposition, on ne peut pas avoir un centre de formation performant et ne pas s'en servir. On voudrait 14-15 joueurs de Ligue 1-2, et former des joueurs pour arriver à 20-21 joueurs. (…) Avec uniquement deux montées, il faudra être à la lutte tout le temps. C'est un projet de deux ans avec de l'humilité. Les barrages tiennent plus d'équipes en éveil, il y a moins de ventre mou. Il faudra être performant dans la durée ».

Batlles présente son staff à l’ASSE

Et pour réussir à l’ASSE, Laurent Batlles ne sera pas tout seul. Il en a alors profité pour présenter le staff qui l’accompagnera. « On m'a donné de la latitude pour mon staff. Jeff Bédénik était déjà là, Seb Sangnier a pris la prépa athlétique et on a créé une cellule de performance de sous l'égide de Thierry, en plus d'un analyste vidéo qui était avec moi à Troyes. L’analyste vidéo ne doit pas rester dans son coin, il doit s'imprégner du groupe. Pour Manu Da Costa, j'ai vécu un truc avec lui au BEPF et il n'y a pas de deal pour le libérer vers une équipe première contrairement à Damien Ott qui était parti à Avranches », a lâché Batlles

Articles liés