Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Le dossier Haaland devient incontournable !

Comme le directeur général du Borussia Dortmund l’a fait savoir ce mercredi, il n’existe aucune clause libératoire dans le contrat d’Erling Braut Haaland pour l’été 2021. En revanche, la donne serait différente pour 2022. Moment où le Real Madrid devrait être contraint de prendre part à une bataille royale avec le Bayern Munich notamment.

Révélation de la saison passée au cours de laquelle il a brillé sous la tunique du RB Salzbourg et du Borussia Dortmund, Erling Braut Haaland (20 ans) est l’un des jeunes talents les plus convoités d’Europe. Au même titre que son coéquipier Jadon Sancho, plusieurs clubs d’Europe voudraient s’attacher ses services. Le Real Madrid, la Juventus, Manchester United, Manchester City… Une flopée d’équipes auraient pour objectif de recruter le buteur du BvB. Arrivé en janvier 2020 à Dortmund, l’international norvégien est lié au club de la Ruhr jusqu’en juin 2024. Néanmoins, il est peu probable voire impossible qu’il décide d’honorer son contrat jusqu’à son terme, d’autant plus que son agent est le renommé Mino Raiola. D’après les échos de divers médias, le représentant de Haaland, fin négociateur et fidèle à sa réputation, serait parvenu à intégrer une clause libératoire qui descendrait à chaque fin de saison jusqu’à arriver à la somme de 75M€ en juin 2022. Ce qui voudrait dire qu’à l’été 2021 aussi, il serait possible de s’attacher les services de Haaland en déboursant une somme plus importante. Cependant, cela n’est que spéculation du point de vue du Borussia Dortmund.

Pas de clause pour 2021

C’est en effet ce que Hans-Joachim Watzke a tenu comme discours à l’occasion d’une interview accordée à SportBILD. Concernant la clause de 75M€ qui pourrait être exercée en 2022, le directeur général du Borussia Dortmund est resté muet, mais ce n’est pas le cas pour celle qui est supposée exister pour l’été prochain. « Il n'y a pas d'accord de ce genre. Mais ce n'est pas non plus le problème. Il s'agit de convaincre les joueurs de votre club et vos projets. Nous souhaitons clairement qu'Erling reste avec nous plus longtemps et nous voulons le convaincre lui et son conseiller de cela. J'en suis assez confiant. Je pense qu'Erling se sent très à l'aise au BVB. Il a définitivement fait le bon pas l'hiver dernier en nous rejoignant. Personnellement, je considérerais qu'il est faux de passer au suivant après si peu de temps ». En plus de nier l’existence d’une telle clause, le dirigeant du Borussia Dortmund a envoyé un message à Erling Braut Haaland à propos de son avenir qu’il ne faudrait pas prendre à la légère. Et si son avenir, à l’instar d’un bon nombre de joueurs passés au Borussia Dortmund finissait par s’inscrire au Bayern Munich ?

Le Bayern Munich, un intérêt de longue date, rendez-vous en 2022 ?

En atteste le transfert d’Alphonso Davies en provenance des Vancouver Whitecaps notamment, la cellule de recrutement du Bayern Munich est assez effective pour dénicher les pépites. Et ce serait également le cas pour Erling Braut Haaland. Selon SportBILD, le premier contact entre le joueur et les dirigeants bavarois remonteraient à décembre 2017 lorsque le Norvégien évoluait toujours à Molde. Son arrivée n’a pas pu se concrétisée en raison de son prix trop élevé pour son âge à l’époque, lui qui avait 17 ans. À l’occasion de la rencontre opposant le RB Salzbourg à Liverpool en décembre 2019, soit quelques semaines avant son transfert au Borussia Dortmund, Alf-Inge Haaland, père du Norvégien et ancien footballeur professionnel aurait fait savoir à son fils qu’il y avait une possibilité qu’il finisse par s’engager au Bayern Munich. Néanmoins, le club bavarois a une nouvelle fois dû faire une croix sur la pépite, en raison du faible temps de jeu qu’il avait à lui proposer, Robert Lewandowski étant à son apogée. Cependant, à l’été 2022, moment où sa clause figurerait à 75M€ au Borussia Dortmund, Lewandowski sera âgé de 34 ans, et le Bayern Munich pourrait se laisser tenter par une passation de pouvoirs progressive. Avec Mino Raiola, le contact serait maintenu. Avec l’irruption concrète du Bayern Munich, le dossier Haaland compterait donc la Juventus, le Real Madrid, les deux clubs de Manchester ainsi que le champion d’Europe désormais…

Articles liés