Accès direct au contenu

Foot Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : La révolution estivale de Zidane remise en question ?

Si Zinedine Zidane souhaitait initialement redessiner les contours de son effectif pour sa deuxième saison complète sur le banc du Real Madrid, le technicien français pourrait voir ses plans être remis en question. En effet, plusieurs joueurs annoncés sur le départ n’auraient finalement aucune intention de s’en aller.

Revenu sur le banc du Real Madrid à la fin de la saison 2018/2019, Zinedine Zidane est l’homme qui doit permettre au club madrilène d’ouvrir un nouveau cycle vertueux après avoir permis aux Merengue de remporter trois Ligues des Champions consécutives. Et si des doutes quant aux capacités du technicien français à réussir ce projet ont pu survenir avec le début d'exercice poussif du club de la capitale espagnole, ceux-ci ont rapidement été balayés en deuxième partie de saison, au cours de laquelle les Madrilènes n'étaient qu’à deux points du FC Barcelone dans la course au titre en Liga avant l’interruption temporaire de la compétition du fait de la pandémie de COVID-19. Seulement voilà, cette saison n’est que la première étape de cette nouvelle ère que doit ouvrir Zinedine Zidane. Pour mener à bien ce projet, le Champion du Monde 1998 doit renouveler son effectif en profondeur. Et alors que le Real Madrid est annoncé sur les traces de nombreux joueurs appelés à être les stars d’aujourd’hui et des années à venir, Kylian Mbappé, Eduardo Camavinga ou encore Erling Braut Haaland notamment, la Casa Blanca n’aura d’autre choix que de se séparer de certains de ses joueurs pour les accueillir.

Les vétérans madrilènes ne souhaiteraient pas s’en aller !

Cependant, ce renouvellement d’effectif du Real Madrid pourrait finalement être retardé dans la mesure où la plupart des joueurs qui étaient dernièrement annoncés sur le départ n’auraient aucune intention de s’en aller cet été. Afin de pouvoir reconstruire l’équipe et d’offrir une place à des jeunes prêtés comme Martin Odegaard ou Achraf Hakimi, les dirigeants du club vainqueur de la Ligue des Champions à treize reprises prévoyaient initialement de se séparer de certains éléments, à commencer par Luka Modric ou Marcelo. Cependant, d’après les informations du quotidien espagnol El Confidencial, le milieu croate de 34 ans et le latéral gauche brésilien de 32 ans n’auraient aucune intention de quitter le Real Madrid l’été prochain, et cela en dépit du fait que leurs meilleures années semblent désormais derrière eux. Respectivement sous contrat jusqu’en 2021 et 2022, les deux grands artisans des succès madrilènes en Europe ces dernières années auraient la ferme intention de rester encore un peu du côté du Santiago Bernabeu, chose que Zinedine Zidane respecterait.

Les indésirables de Zidane ne voudraient pas non plus partir !

Si convaincre des joueurs tels que Luka Modric ou Marcelo de partir risque donc ne pas être chose aisée pour le Real Madrid, la tâche des dirigeants pourrait être encore plus délicate avec certains éléments indésirables. En effet, El Confidencial va plus loin et explique qu’aucun joueur n’aurait l’intention de s’en aller dans les prochaines semaines au regard du climat d’incertitude résultant de la pandémie du coronavirus. Pas même Mariano Diaz, qui n’entre pas dans les plans de Zinedine Zidane, ni Brahim Diaz, qui ne voudrait pas partir en prêt mais plutôt attendre qu’une occasion se présente à lui afin de montrer qu’il dispose des qualités requises pour avoir sa place chez les Merengue. Les départs de Gareth Bale et de James Rodriguez pourraient eux aussi être compliqués à concrétiser, le Gallois souhaitant honorer son contrat courant jusqu’en 2022 avec les Madrilènes comme l’explique le média espagnol, tandis que le Colombien pourrait bloquer son départ s’il ne peut pas choisir lui-même sa future destination. Ainsi, face à toutes ces contrariétés, le grand renouvellement d’effectif du Real Madrid pourrait être remis à plus tard, d’autant plus que le contexte économique actuel engendré par la crise du COVID-19 risque de ne pas laisser une grande marge de manoeuvre à Florentino Perez sur le marché des transferts au cours de la prochaine fenêtre estivale des transferts.

Articles liés