Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Gros couac pour Pochettino à cause… du vestiaire ?

Courtisé par Florentino Pérez pour prendre les rênes de l’effectif du Real Madrid, Mauricio Pochettino ne ferait pas l’unanimité auprès du vestiaire merengue. En particulier ses méthodes de travail.

Ce samedi, Zinedine Zidane pourrait disputer sa dernière rencontre en tant que coach sur le banc du Real Madrid face au FC Barcelone. En effet, sous pression pour son poste après les deux défaites concédées face à Cadiz et le Chakhtior Donetsk, un énième revers pourrait entraîner la démission de l’entraîneur français selon la presse anglaise. Afin de remplacer Zidane, Florentino Pérez envisagerait de revenir à la charge auprès de Mauricio Pochettino, déjà approché lors du premier départ de Zinedine Zidane en 2018. Cependant, et bien que l’ancien entraîneur de Tottenham soit désormais libre, son arrivée n’est pas certaine pour une raison bien précise.

Les cadres ne seraient pas emballés par Pochettino

The Independent fait un point sur le dossier Mauricio Pochettino ces dernières heures alors que le Clasico arrive à grands pas (ce samedi à 16h). À en croire le média anglais, Florentino Pérez aurait déjà envisagé de changer d’entraîneur afin de nommer Pochettino par le passé. Pour ce faire, le président meringue aurait sollicité certains joueurs clés du groupe sur la question. À leur tour, les joueurs seraient allés à la pêche aux informations auprès de coéquipiers internationaux qui ont joué sous la houlette du technicien argentin. Cependant, les retours ne furent pas assez convaincants pour les cadres du Real Madrid. La cause ? Son approche spéciale du jeu, les entraînements intensifs et instructions intempestives ne passaient pas auprès des cadres madrilènes. Leur désaccord s’est fait entendre imagé par le fait d’avoir déposé leur véto. « Une fois que les joueurs ont atteint un certain statut, ils ne veulent rien savoir des séances intensives ». Voici le témoignage qu’une source proche du groupe a livré à The Independent. Florentino Pérez devra donc se montrer convaincant pour obtenir l’aval de ses cadres…

Articles liés