Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Une fin à la Rabiot pour Mbappé ? La réponse !

En fin de contrat dans un an, Kylian Mbappé n'a toujours pas prolongé, mais Didier Roustan estime qu'il y a peu de chance que la situation s'aggrave comme avec Adrien Rabiot.

« Je vais être clair : Kylian va rester à Paris, on ne va jamais le vendre et il ne partira jamais libre. Je ne donne jamais de détails dans les médias sur des négociations en cours. Tout ce que je peux dire est que ça avance bien ». Nasser Al-Khelaïfi ne s'en cache pas, il ne compte pas céder Kylian Mbappé. Malgré tout, il n'a toujours pas prolongé son contrat qui s'achève en juin 2022 et si la situation s'éternise et n'évolue pas d'ici janvier prochain, peut-on se retrouver dans la même situation qu'avec Adrien Rabiot, mis au placard pendant six mois par le PSG parce qu'il refusait de prolonger ? Didier Roustan n'y croit pas. 

«C’est impossible»

« Tu ne pourras pas pénaliser Mbappé avec six mois sans jouer sous prétexte qu’il refuse de signer une prolongation. C’est impossible. Déjà, cela a été un peu contreproductif avec Rabiot. Mais c’était à l’échelon français. Tu ne peux pas comparer le cas de Rabiot avec celui de Mbappé. Tu ne pourras pas faire ça, rien qu’en termes d’image. Ca monterait jusqu’à la présidence. Finalement, Rabiot c’était un épiphénomène. On en a un peu parlé dans le microcosme. Que ce soit dur pour le joueur, ok. Mais attention, les joueurs ne font pas de cadeau non plus ! Rabiot, il les a rendus chèvres aussi, un coup de je pars, un coup je ne pars pas, je veux ceci cela… Ce sont des rapports de force, ce ne sont pas des anges de l’autre coté non plus ! Mbappé, de toute façon il n’est pas pressé. Plus il gagne de temps plus il est en position de force. A mon avis, ça s’arrangera. Mais on en est au stade du rapport de force. Rien ne presse pour Mbappé et il veut des garanties sportives », assure-t-il sur le plateau de L'Equipe du Soir.

Articles liés