Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Pochettino annonce la couleur pour le duel Navas-Donnarumma !

Avec l’arrivée de Gianluigi Donnarumma, Mauricio Pochettino va devoir gérer la concurrence entre l’Italien et Keylor Navas. Un problème évoqué ce jeudi par l’entraîneur du PSG. 

Alors que le PSG était armé dans les cages avec Keylor Navas et Sergio Rico, Leonardo n’a pas pu laisser passer l’affaire Gianluigi Donnarumma. Ayant pendant longtemps tenté d’attirer le portier alors au Milan AC, l’occasion était trop belle. En effet, l’Italien arrivait au terme de son contrat avec le club lombard et était donc disponible librement. Le PSG s’est alors jeté sur la situation et a accueilli Donnarumma. Mais désormais, il va falloir gérer le poste de numéro 1 entre le récent vainqueur et meilleur joueur de l’Euro et Keylor Navas, qui sort de deux grosses saisons dans la capitale. Un casse-tête pour Mauricio Pochettino

« Pour moi, le club prend toujours la meilleure décision »

Comment va donc se passer la concurrence entre Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas ? A l’occasion d’un entretien accordé au Parisien, Mauricio Pochettino a répondu à la question, expliquant : « Si j’ai discuté avec Navas de Donnarumma ? Il faut différencier quelque peu les choses. Le club, comme entité, prend ses décisions. Dans ce cas, les joueurs concernés doivent accepter la décision. Pour moi, le club prend toujours la meilleure décision, pour le présent et pour le futur. Le PSG a besoin de concurrence à tous les postes, d’une évolution constante, de grandir… Les joueurs, déjà là ou ceux qui arrivent, savent très bien où ils se trouvent et où ils arrivent. En ce sens, les choses sont très claires de la part du club. Cela me met-il en difficulté ? La difficulté, ce serait de ne pas avoir de qualité, de concurrence, d’esprit de compétitivité entre les joueurs. Quand tu dois choisir, ça ne peut que bénéficier au club. Tout le monde comprend la gestion de cette concurrence, la discipline nécessaire pour le bien-être du groupe. Cela doit être une bataille saine. De notre côté, nous essaierons de choisir en étant justes, en évaluant qui est le meilleur et qui a la meilleure forme. Une alternance est-elle possible ? Nous déciderons au moment où les situations se présenteront. Pour le moment, nous sommes contents d’avoir les joueurs présents. Après, les états de forme décideront ». 

Articles liés