Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Messi, insultes... Al-Khelaïfi reçoit un accueil surréaliste à Barcelone !

Arrivé à Barcelone ce lundi à la veille du choc entre le Barça et le PSG en huitième de finale de la Ligue des champions, Nasser Al-Khelaïfi a reçu un accueil pour le moins mouvementé en Catalogne.

Pour la première fois depuis quatre ans et la remontada en 2017, le PSG et le FC Barcelone vont se retrouver mardi soir. Une rencontre opposant deux clubs très ambitieux et candidats à la victoire finale en Ligue des Champions, mais également deux clubs ennemis. Depuis l'arrivée du Qatar au PSG, les tensions sont vives avec le Barça qui a, à plusieurs reprises, tenté de recruter des Parisiens à l'image de Thiago Silva, Marquinhos, Marco Verratti ou encore Angel Di Maria. En retour, le club de la capitale s'était vengé en levant la clause libératoire de Neymar estimée à 222M€. Le Brésilien se trouvant encore entre les deux clubs lorsqu'il a fait le forcing pour retourner en Catalogne en 2019. Et c'est désormais Lionel Messi qui fait l'objet de la guerre entre les clubs, plusieurs joueurs du PSG, et même Leonardo, ayant affiché leur volonté de voir débarquer La Pulga à Paris à l'issue de son contrat cet été. Ce qui a profondément agacé les Blaugrana

«Laisse Messi, voleur !»

C'est donc dans ce contexte que le PSG se déplace au Nou Camp ce mardi à l'occasion du huitième de finale aller de Ligue des Champions. Et alors que les retrouvailles s'annoncent houleuses entre les deux équipes, Nasser Al-Khelaïfi a pu s'apercevoir de la cote de popularité des Parisiens en Catalogne. En effet, à son arrivée à l'hôtel où siège le club de la capitale à Barcelone, le président du PSG a été accueilli par des sifflets, des insultes, mais également par un message clair au sujet de Lionel Messi. « Laisse Messi, voleur ! », scandent ainsi des supporters catalans au milieu d'autres insultes. Avant qu'un dernier, sur le ton de l'humour, ne fasse référence à la puissance financière du Qatar en réclamant un million d'euros à Nasser Al-Khelaïfi. Qui ne tente rien n'a rien, mais une chose est sûre, le choc est lancé !

Articles liés