Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Leonardo a laissé passer sa chance dans le dossier Koulibaly...

Le PSG aurait été tout proche de boucler le transfert de Kalidou Koulibaly durant ce mercato estival. Une occasion en or qui pourrait ne plus se présenter puisque le Napoli n’entend pas se séparer de son défenseur en janvier.

Le 23 août dernier, le PSG s’inclinait en finale de Ligue des champions face au Bayern Munich. Un match synonyme de fin de parcours pour de nombreux joueurs en fin de contrat à l’instar d’Eric Maxim Choupo-Moting, mais aussi de Thiago Silva. Arrivé à Paris en 2012, le défenseur brésilien était devenu au fil des saisons un joueur emblématique du PSG, mais comme annoncé par le 10 Sport.com en exclusivité le 30 juillet dernier, Leonardo n’a pas souhaité prolonger le contrat d’O Monstro qui a filé durant le mercato estival à Chelsea. Un départ qui a poussé le directeur sportif à envisager le recrutement d’un défenseur central afin de remplacer numériquement le Brésilien. Le PSG aurait coché plusieurs noms et se serait intéressé à la situation d’Antonio Rudiger (Chelsea), mais aussi à celle de Kalidou Koulibaly.

Le PSG a tenté le coup pour Koulibaly

Agé de 29 ans, l’international sénégalais est devenu au Napoli l’un des meilleurs défenseurs centraux de la planète. Des performances qui ont poussé le PSG à s’intéresser à lui durant le mercato estival. Calciomercato.it indique que Leonardo avait ciblé le joueur et avait rencontré à plusieurs reprises son agent Fali Ramadani pour évoquer une possible arrivée à Paris. Le transfert semblait être en bonne voie, mais le directeur sportif parisien devait encore répondre aux exigences d’Aurelio De Laurentiis. Le président du Napoli réclamait une somme comprise entre 70 et 80M€ pour laisser filer Koulibaly. Selon le portail italien, le PSG était prêt à passer à l’offensive dans ce dossier et répondre aux demandes du dirigeant transalpin. Mais un élément inattendu aurait fait capoter l’opération. En effet, le club de la capitale devait obtenir l’accord de la DNCG, le gendarme financier du football français, avant de formuler une offre. En effet, la LFP a contracté un prêt de 224,5M€ pour soulager les clubs qui ont dû subir l’arrêt du championnat suite à la crise sanitaire. En acceptant ce prêt, le PSG s’est placé automatiquement sous l’égide de la DNCG et devait ainsi obtenir son approbation pour passer à l'action dans le dossier Koulibaly. Mais le club parisien n’aurait jamais reçu les autorisations nécessaires pour boucler le transfert du joueur sénégalais qui est finalement resté au Napoli.

Un départ de Koulibaly en janvier serait exclu

Pourtant, le défenseur central ne manquait pas de courtisans. Le joueur était dans le viseur du PSG, mais aussi de Manchester City. Pep Guardiola serait tombé sous le charme de Kalidou Koulibaly et aurait fait tout son possible pour l’attirer durant le mercato estival. Selon les informations de Calciomercato.com, le club anglais aurait, durant l’été, formulé une offre de 60M€ pour tenter de recruter l’ancien joueur du FC Metz. Une proposition refusée par Aurelio De Laurentiis qui réclamait une somme plus élevée. Selon le portail italien, Manchester City n’aurait pas dit son dernier mot dans ce dossier et pourrait revenir à la charge en janvier, à l’occasion du mercato hivernal. Mais alors qu’il semblait prêt à le vendre cet été, le club italien aurait changé de position. Selon le média transalpin, le Napoli ne voudrait pas se séparer de Kalidou Koulibaly en janvier. En effet, De Laurentiis voudrait garder ses top joueurs et l’international sénégalais en fait partie. L’occasion semble donc être passée pour Manchester City et le PSG. A moins que ces deux clubs ne retentent leur chance durant le prochain mercato estival. Affaire à suivre…

Articles liés