Mercato - PSG : L'énorme annonce d'Al-Khelaïfi sur l'avenir du Qatar
Arthur Montagne

Depuis plusieurs semaines, l'avenir du Qatar au PSG ne cesse d'être commenté. Et pour cause, l'après-Coupe du monde a toujours été une date clé pour le futur du projet QSI dans la capitale. Et les rumeurs ont été alimentées par le fait que le PSG s'apprêterait à ouvrir son capital à d'autres investisseurs. Mais Nasser Al-Khelaïfi se montre catégorique dans ce dossier.

Arrivé en 2011 au PSG, le Qatar n'a jamais caché que la projection portait sur la Coupe du monde, que l'Etat organise en ce moment même. Par conséquent, le futur du projet QSI fait grandement parler puisque la période post-Mondial a toujours été présentée comme cruciale. Et en plus, cela coïncide avec les rumeurs d'une entrée dans le capital d'un fonds d'investissement américain à hauteur de 10 ou 15%. Par conséquent, l'avenir du Qatar ne cesse de faire parler. Mais Nasser Al-Khelaïfi préfère s'amuser des rumeurs.

«Si cette entité peut et veut aider le club à grandir, pourquoi pas ?»

« On m'a demandé hier (jeudi) : ''C'est vrai que vous allez vendre le PSG après la Coupe du monde ?'' J'ai répondu : ''Ah bon, vous me l'apprenez. C'est une breaking news.'' (Rires.) Non, non. Pour l'investissement, si on veut vendre 5, 10, 15%, je ne sais pas. La vérité, c'est qu'il y a beaucoup d'intérêts. On regarde deux choses. Un investisseur et un partenaire stratégique, et la seconde partie est la plus importante. Si cette entité peut et veut aider le club à grandir, pourquoi pas ? », interroge le président du PSG avant d'être relancé sur la possibilité que le Qatar mette moins d'argent au PSG : « Ce n'est pas mettre plus d'argent ou moins d'argent, mais faire grandir la marque, notre expertise, notre business. »

«Nous sommes ici pour du long terme»

Dans la suite de l'interview, Nasser Al-Khelaïfi en rajoute une couche, assurant que le Qatar est là pour longtemps : « Nous sommes ici pour du long terme. Ce à quoi nous réfléchissons, c'est comment développer le club ? Quel est le meilleur pour lui ? Au fond de mon cœur, je n'ai pas envie de vendre la moindre part. Mais si c'est dans l'intérêt du club, pourquoi pas ? On ne veut pas quelqu'un qui vient pour deux ans et qui vend ses parts. On veut quelqu'un qui amène beaucoup de valeur. »

Articles liés