Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : L'énorme annonce de cette recrue estivale sur son avenir !

Recruté l'été dernier par le Paris Saint-Germain pour près de 20M€, Pablo Sarabia connait sa première expérience hors d'Espagne, son pays natal. Et visiblement, le couteau suisse de Thomas Tuchel a envie que ça dure.

Désireux de densifier l'effectif du PSG, Leonardo n'a pas chômé l'été dernier en allant chercher plusieurs joueurs de complément pour renforcer quantitativement le groupe de Thomas Tuchel. Dans cette optique, Pablo Sarabia a débarqué en provenance du FC Séville pour un montant avoisinant les 20M€. Auteur d'une magnifique saison en Liga, le joueur formé au Real Madrid réalise d'ailleurs une belle saison au PSG où il remplit parfaitement son rôle de second couteau au sein de l'effectif parisien. Irréprochable sur le plan de l'état d'esprit, Pablo Sarabia répond présent à chaque que Thomas Tuchel fait appel à lui. Utilisé comme ailier à gauche à droite, au poste d'avant-centre aux côtés d'un autre attaquant, ou dans le cœur du jeu, l'international espagnol rend de fiers services au PSG. Auteur de 14 buts en 36 apparitions toutes compétitions confondues, Pablo Sarabia a également délivré 8 passes décisives. Autrement dit, son acclimatation à Paris se passe très bien. Et c'est tant mieux parce qu'il n'a pas l'intention de partir tout de suite.

Sarabia est «là pour longtemps»

« Ceux qui me connaissent savent que je ne cours pas après l’argent. C’est important, mais ce n’est jamais ce qui fera pencher la balance. Si j’ai signé au PSG, c’était vraiment pour progresser. En signant ici, je voulais passer un cap, remporter des titres et intégrer la sélection espagnole. C’est ce qui s’est passé. À Séville, je faisais des passes décisives et je marquais des buts, mais je n’étais pas convoqué en sélection. À Paris, je fais la même chose, et on m’appelle (...) J'aurai bientôt fini ma phase d'adaptation. Il le faut, parce que j'ai envie de m’identifier pleinement à Paris et au PSG. Je suis là pour longtemps », assure Pablo Sarabia dans une interview accordée à So Foot.

Articles liés