Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Kouassi, Aouchiche... Une vague de départ impulsée par Rabiot ?

Comme nous vous l'avons révélé en exclusivité, Tanguy Kouassi va filer vers l'Allemagne, où le Bayern l'attend les bras ouverts, tandis qu'Adil Aouchiche pourrait snober l'ASSE pour rejoindre également la Bundesliga. D'après Abdellah Boulma cette vague de départs de jeunes joueurs du PSG serait due à la gestion du cas Adrien Rabiot. 

Le PSG est en passe de perdre deux de ses meilleures pépites : Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche. Liés au PSG jusqu'au 30 juin, les deux hommes n'ont pas encore signé leur premier contrat et sont partis pour le faire ailleurs. Comme Le 10 Sport vous l'a révélé en exclusivité, Tanguy Kouassi va quitter le PSG et se dirige vers l'Allemagne, du côté du Bayern. Selon nos informations du 16 juin, le club bavarois lui a proposé un contrat de quatre ans avec un salaire compris entre 2,5M€ et 3M€ par saison. De surcroît, Tanguy Kouassi va toucher une prime à la signature d'1 à 2M€ en rejoignant Munich gratuitement. Et Adil Aouchiche pourrait le suivre. 

Un exode vers l'Allemagne ? 

Comme Le 10 Sport vous l'a révélé ce vendredi, le Bayern en pince également pour Adil Aouchiche. D'ailleurs, l'intérêt de l'écurie allemande ne laisse pas insensible la pépite du PSG et son entourage. Selon nos informations de ce samedi, Adil Aouchiche était proche de signer en faveur de l'ASSE, mais l'arrivée du Bayern, ainsi que du Bayer, a tout chamboulé. En effet, les deux clubs de Bundesliga sont passés à l'assaut pour le milieu offensif de 17 ans. Des offensives qui seraient clairement les plus dangereuses. A tel point que le clan Aouchiche est de plus en plus enclin à migrer vers l'Allemagne. Impuissant, le PSG pourrait donc voir à la fois Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche s'exiler dans le même championnat. Et l'affaire Adrien Rabiot pourrait être à l'origine des ces départs. 

La gestion du cas Rabiot pointé du doigt ? 

Dans la deuxième partie de la dernière saison, Adrien Rabiot a été mis au placard par la direction du PSG. En fin de contrat avec le club de la capitale en juin 2019, le milieu de terrain français aurait refusé de prolonger pour pouvoir faire ses valises librement et rejoindre le club de son choix l'été dernier, en l’occurrence la Juventus. Alors que ce cas a fait grand bruit, Abdellah Boulma a estimé sur son compte Twitter qu'il y aurait eu un «mini» tournant. Un tournant qui pousserait les joueurs formés au PSG, et notamment Adil Aouchiche et Tanguy Kouassi, à faire leurs valises prématurément. Abdellah Boulma parle même d'une «défiance» des jeunes pousses du PSG envers leur club formateur. « Pour saisir la vague de départs, à l’initiative du PSG ou de la volonté même des jeunes issus du centre de formation ou autres, il faut savoir que la gestion de "l’affaire Rabiot" a représenté un mini tournant dans l’histoire récente du club. (...) Les différents événements/épisodes qui ont conduit au départ de Rabiot, très proches de nombreux jeunes du club, ont précipité et augmenté la défiance de ses derniers vis à vis du club », a-t-il posté. Faut-il s'attendre à une vague de départ de plus en plus marquée dans le futur ? Affaire à suivre... 

Articles liés