Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Javier Tebas lâche une bombe sur le départ de Lionel Messi !

Malgré un accord avec le FC Barcelone, Lionel Messi n’a finalement pas prolongé avec le club catalan et s’est engagé en faveur du PSG. Alors que l’aspect économique a été mis en avant pour justifier le départ de l’Argentin, Javier Tebas assure que les raisons sont différentes. 

« Nous avions un pré-accord avec Leo pendant longtemps. Il y avait d'abord un contrat pour deux saisons, mais nous l'avons retravaillé et LaLiga ne l'a pas accepté. Puis nous avons vu que c'était impossible au vu des chiffres et que cela ne valait pas la peine d'attendre quoi que ce soit. » Il y a quelques jours, Joan Laporta justifiait le départ de Lionel Messi. Selon le président du FC Barcelone, il était impossible de conserver l’Argentin en raison des problèmes financiers rencontrés par le club culé. Une justification qui ne convainc pas tout le monde. Interrogé par Sport, Javier Tebas estime selon lui que le Barça avait bel et bien les moyens de retenir Lionel Messi, désormais au PSG

« Ce n'était pas une décision économique »

« Si le départ de Messi avait pu être évité ? Oui. Comment ? J'en ai discuté avec Laporta personnellement, au téléphone, et avec son conseil d'administration. Ils ont cherché des solutions, si la raison était économique. Si c'est pour une autre raison, je ne peux plus l'évaluer. Je pense que la saison prochaine, avec les chiffres du Barça, nous verrons si Messi aurait vraiment pu rester ou non. Et bien que je respecte la décision du club, nous devons dire les choses telles qu'elles sont. Ce n'était pas une décision économique. J'en suis sûr. Si Laporta a serré la main de Messi, c'est parce que pendant un mois, il avait accepté l'offre de CVC (vente de 10% du capital de LaLiga au fonds d'investissement CVC Capital Partners, finalement rejeté par le Barça, NDLR). Il était favorable depuis plus d'un mois. C'est pourquoi il a dit que les choses allaient bien. Il m'a même appelé deux fois pour accélérer l'accord sur le CVC parce que Messi devenait nerveux », confie le président de LaLiga.

Articles liés