Foot - Mercato - PSG
PSG : C’est quasiment bouclé pour le transfert de Bernardo Silva

Bernardo Silva est un rêve de Luis Campos. Néanmoins, le conseiller football du PSG devrait passer au travers dans cette opération XXL. Le FC Barcelone aurait d’ores et déjà trouvé un terrain d’entente contractuel pour que Silva débarque au Barça. Explications. 

Comme le10sport.com vous l’avait révélé en exclusivité le 3 août dernier, Luis Campos se permettait un rêve au PSG. Très droit dans sa politique de recrutement cet été, en attestent les joueurs de devoir que sont Vitinha, Renato Sanches, Hugo Ekitike et Nordi Mukiele, le conseiller football du PSG s’autoriserait éventuellement une petite folie avec : Bernardo Silva. Bien qu’aucune offensive n’ait été lancée par le club de la capitale selon nos informations, l’intérêt est bien réel. Et il en est de même pour le FC Barcelone

Un accord total trouvé entre le Barça et Bernardo Silva 

D’ailleurs, à en croire les informations communiquées par SPORT, le FC Barcelone pourrait bien avoir fait un pas de géant vers le recrutement de Bernardo Silva ces dernières heures. Le quotidien catalan affirme en effet qu’un accord total aurait été convenu entre le comité de direction du FC Barcelone et le clan Silva pour les quatre prochaines saisons. Seul le montant de l’indemnité de transfert resterait une zone d’ombre de cette opération bien qu’au sein du Barça, c’est un prix de 65M€ qui serait évoqué. D’ailleurs, le FC Barcelone, par le biais d’un énième levier économique activé, serait en mesure de débourser à tout moment la somme en question.

« Je veux Bernardo Silva ici à 100 %, ou à 110 % »

Entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola a une nouvelle fois fait part de sa volonté de conserver son milieu offensif contractuellement lié aux Skyblues jusqu’en juin 2025 lors de son passage en conférence de presse. « Je l'ai dit la semaine dernière. Je veux Bernardo Silva ici à 100 %, ou à 110 %. Je le veux, je le veux et je le veux. Parce que je l'aime. La raison pour laquelle je suis entraîneur, c'est parce que je peux vivre et m'entraîner avec des joueurs et des gens, des êtres humains comme Bernardo. Je suis faible quand je parle de lui parce que c'est une personne spéciale pour moi ». 

Articles liés