Foot - Mercato - PSG
Mercato - PSG : Luis Campos toujours menacé pour ce dossier chaud ?
Quentin Guiton

Sauf retournement de situation, Renato Sanches sera la quatrième recrue du PSG cet été. Après une longue bataille face à l’AC Milan, ce sont finalement les Parisiens qui l’ont emporté. Le club de la capitale et Lille sont actuellement en train de discuter des derniers détails du transfert. Pourtant, du côté de l’Italie, l’AC Milan persiste encore et toujours…

Renato Sanches était promis à l’AC Milan. Le Portugais était d’accord pour rejoindre les Rossoneri. Puis est arrivé le PSG, et tout a basculé. Après avoir recruté Vitinha au milieu de terrain, l’autre priorité dans ce secteur de jeu était donc Renato Sanches. L’entraineur Christophe Galtier le connait d’ailleurs très bien car il l’a côtoyé du côté de Lille à l’époque. C’est donc ce dernier qui est à l’origine de ce choix, en concertation avec Luis Campos bien sûr.

Sanches va bien rejoindre le PSG

Et comme Le 10 Sport vous le révélait en exclusivité, le dossier va bientôt se conclure. En effet, les trois partis sont d’accord pour aboutir à une opération. La seule inconnue reste la forme de celle-ci, à savoir un transfert sec ou un prêt avec option d’achat. Et si un transfert au PSG est rendu possible, c’est en grande partie grâce à Renato Sanches lui-même. En effet, le Lusitanien ne veut que Paris. Et même si le transfert n’aboutissait finalement pas, il n’accepterait aucune offre d’autres clubs et serait prêt à partir libre l’été prochain. Face à cette volonté tenace, Lille a accepté de négocier avec le PSG. Le club de la capitale est même très confiant sur ce dossier.

L’AC Milan n’abandonne toujours pas

Si le transfert de Renato Sanches au PSG ne fait plus aucun doute, l’AC Milan ne se résignerait toujours pas. Comme l’indique le Corriere dello Sport ce lundi, les Rossoneri, qui avaient déjà trouvé un accord avec Lille par le passé autour de 15M€, auraient toujours l’espoir que les négociations capotent entre le PSG et le club lillois et que Renato Sanches perde patience et change encore d’avis…

Articles liés