Mercato - PSG : Campos prépare du lourd pour épauler Mbappé
Arthur Montagne

Cet été, le PSG aura l'intention de frapper très fort pour densifier son effectif. Dans cette optique, le transfert de Vitinha en provenance du FC Porto pour 41,5M€ a rapidement été bouclé, mais c'est loin d'être terminé puisque Luis Campos et Antero Henrique sont très actifs en coulisses sur le marché des transferts, notamment dans le but de renforcer le secteur offensif.

L'été s'annonce très chaud au PSG. Et pour cause, c'est tout l'organigramme du club qui a été remanié avec le départ de Leonardo et l'arrivée de Luis Campos, nommé officiellement conseiller football. Il sera d'ailleurs épaulé par son compatriote Antero Henrique qui fait son retour à Paris dans un rôle qui n'a pas été rendu public. Et enfin, Christophe Galtier a remplacé Mauricio Pochettino sur le banc du PSG. Tous ces changements vont s'accompagner d'une restructuration de l'effectif au sein duquel de nombreux départs sont attendus. Alphonse Areola, Marcin Bulka et Angel Di Maria sont déjà partis, mais le club de la capitale espère boucler beaucoup d'autres ventes. A l'inverse, des arrivées sont également prévues. Dans cette optique, Vitinha est devenu la première recrue de l'ère Campos. Le milieu de terrain portugais a débarqué pour 41,5M€ en provenance du FC Porto. Mais d'autres transferts vont bien évidemment prochainement être bouclés. Comme révélé par le10sport.com, le PSG s'intéresse à Renato Sanches, tandis que Milan Skriniar est également une piste chaude pour les Parisiens qui souhaitent surtout frapper fort dans le secteur offensif où Mauro Icardi et Arnaud Kalimuendo seront poussés au départ.

Lewandowski, la priorité

En effet, selon les informations de L'EQUIPE, le PSG s'active pour recruter trois attaquants. Et l'une des priorités se nomme Robert Lewandowski. Le buteur polonais dont le contrat s'achève en 2023, veut quitter le Bayern Munich cet été. Et si sa priorité est de rejoindre le FC Barcelone, pour le moment, le club blaugrana ne répond pas aux attentes bavaroises. « Vous savez que nous avons fait une offre pour lui et nous attendons une réponse. Voyons si c'est positif. Nous apprécions l'effort du joueur », expliquait à ce sujet Joan Laporta, le président du Barça. De son côté, le PSG reste donc à l'affût et saura se montrer offensif si les négociations entre le Bayern et les Catalans n'évoluent pas. Les dirigeants parisiens rêvent d'associer Robert Lewandowski à Kylian Mbappé.

Scamacca, la piste la plus chaude

Cependant, la piste la plus chaude mène à Gianluca Scamacca. Révélation en Serie A avec ses 16 réalisations, l'attaquant de Sassuolo plaît à Luis Campos depuis plusieurs semaines. Les discussions se sont multipliées ces derniers jours, mais les positions entre les deux clubs sont encore éloignées. Selon les informations de L'EQUIPE, le PSG a fixé une enveloppe très inférieure aux 50M€ réclamés par Sassuolo. Il faut dire que Scamacca est vu comme un joueur de rotation par les dirigeants parisiens. D'après Sky Sport, le PSG aurait donc transmis une offre de 30M€ + 5M€ de bonus à Sassuolo. Proposition refusée pour le moment.

Ekitike, le pari sur l'avenir

Enfin, la dernière piste étudiée par le PSG pour son secteur offensif mène à Hugo Ekitike. Perçu comme un grand talent de Ligue 1, le longiligne attaquant de Reims n'est pas insensible à l'intérêt du club de la capitale et aimerait jouer aux côtés de Kylian Mbappé selon les informations de L'EQUIPE. Comme cet hiver, Ekitike n'est pas très chaud à l'idée de rejoindre Newcastle qui s'est pourtant mis d'accord avec le club rémois pour un transfert avoisinant les 40M€, bonus compris. C'est justement ce qui pose problème. Le PSG refuse de tomber dans un jeu de surenchère et n'entend pas verser plus de 30M€ pour le transfert de l'attaquant de 20 ans. Reste à savoir si Reims acceptera de vendre Ekitike à ce prix-là après avoir vu les Magpies proposer 10M€ de plus... 

Articles liés