Foot - Mercato - PSG
PSG : Benzema, Modric... Le Real Madrid enrage contre Kylian Mbappé

En choisissant de prolonger son bail avec le PSG, Kylian Mbappé s’est attiré les foudres de tout un pays s'imaginant déjà pouvoir observer ses prouesses sur le terrain la saison prochaine. Du côté du Real Madrid, les joueurs ne cachent pas leur étonnement concernant l’issue de ce dossier, tandis qu’en interne, on se montre beaucoup plus virulent, de quoi piquer le clan Mbappé. 

À quelques jours de sa finale de Ligue des champions contre Liverpool, le Real Madrid doit digérer son échec avec Kylian Mbappé, un de plus après sa tentative en 2017. Persuadé de pouvoir présenter à ses supporters le champion du monde tricolore durant l’été, Florentino Pérez a assisté impuissant à la prolongation de l'attaquant avec le PSG jusqu’en 2025. Un échec de taille pour le Real Madrid, en discussion avec Kylian Mbappé et ses proches depuis plusieurs mois. Depuis, l’international français fait l’objet de nombreuses critiques en Espagne, où son choix est contesté. Au sein de la Casa Blanca, on ne cache pas non plus son agacement tandis que parmi les joueurs, on tente de se montrer plus mesuré, avec plus ou moins de réussite.

« Chacun décide de son avenir » 

Moins d’une semaine après l’annonce de la prolongation de Kylian Mbappé, le Real Madrid a encore du mal à accepter cette décision. « Je ne suis pas surpris car nous ne savions rien. Il n'y avait aucune attente. On en a beaucoup parlé, pendant un an, mais nous ne savions rien, si cela allait se produire ou non, et c'est pourquoi nous devons clore ce sujet et ne plus en parler. Nous avons la finale de la Ligue des champions, qui est la chose la plus importante de toutes. Le Real Madrid continuera à être au sommet, au-dessus de n'importe quel joueur, au-dessus de tout, et il n'y a plus besoin d'y penser, assure Luka Modric à Radio Marca, tout en ne manquant pas d’adresser un petit tacle à l’attaquant parisien au moment d'évoquer sa propre situation contractuelle. Le club et moi sommes en train de discuter, mais nous avons une bonne relation… Faire le coup de Mbappé ? Pas moi. Je ne le ferai pas, c'est sûr. Mais que le club me le fasse (rires). Non, je plaisante. » De son côté, Karim Benzema s’est justifié après ses publications très commentées sur Instagram, affirmant que celles-ci n’étaient pas dirigées contre Kylian Mbappé. « Chacun doit être concentré sur ses affaires. Si Mbappé, comme n'importe quel joueur, a envie de faire quelque chose, je ne vais pas l'appeler pour lui dire ce qu'il doit faire. Chacun décide de son avenir, a-t-il confié au Chiringuito. Chacun fait ce qu'il veut pour son bien. Si j'ai été surpris qu'il ne vienne pas à Madrid ? Comme tout le monde. Mais ce sont ses affaires. Il joue à Paris et voilà. Nous, nous avons un match très important samedi qu'il va falloir bien préparer. »  « On ne peut pas et on ne doit pas parler de Mbappé. Nous devons être concentrés sur la finale, le reste est une question qui ne nous concerne plus », a pour sa part expliqué Rodrygo Goes lors d’une journée média organisée à Valdebebas mardi, préférant ainsi se concentrer sur le sportif. Mais le terrain est loin d’avoir repris ses droits en Espagne, et dans les bureaux de la direction, les confidences sont sans langue de bois. 

En interne, le Real Madrid enrage 

En off, les langues se délient pour sauver l’honneur du Real Madrid, vexé d’avoir été recalé par Kylian Mbappé. Le Qatar est directement pointé du doigt après la conclusion du feuilleton, mais le Bondynois est lui aussi la cible des reproches. « Nous avions sa parole. Contrairement à ce que l’on pense, la parole est aussi importante dans ces négociations si grandes. Mais nous ne sommes pas dupes, analyse un dirigeant du Real Madrid pour El Pais. On parle de centaines de millions d’euros, de club Etat, d’un garçon de 23 ans… Ça peut se comprendre. Nous n’avons jamais dit que c’était sûr que Mbappé viendrait. » « Mon avis personnel : il n’a jamais voulu signer et il n’a jamais été proche de nous, concède un responsable des négociations pour l’écurie merengue. Je vais dire quelque chose d’autre. Nous avons fait pour ce joueur ce que nous n’avons jamais fait pour un joueur. Nous n’en avions pas besoin car nous avons des attaquants et des étoiles (Vinicius et Rodrygo), mais il est différent. Nous jouons mal ? Nous avons une grenade (Mbappé) sur le terrain. Nous avons fait tout ce que nous avions à faire. Et nous avons perdu. Nous avons perdu une guerre que nous n’aurions jamais perdue si ceux que nous affrontons n'avaient pas l’argent du pétrole. »  En interne, on affirme effectivement que Kylian Mbappé avait donné son accord pour s’engager en faveur du Real Madrid avant de faire volte-face, principale raison de la colère du club espagnol. Une version contestée par le clan Mbappé, désormais en froid avec une direction qui lui avait pourtant déroulé le tapis rouge au cours de l'année écoulée.

Le clan Mbappé contre-attaque, la rupture est totale

« J'ai parlé à certains membres de l'entourage de Mbappé à Paris et ils sont en colère. Ils pensent qu'ils n'ont pas triché, ils sont en colère et déçus par le Real Madrid. Ils m'ont dit qu'ils aimeraient que Florentino Pérez prenne la parole, a révélé sur la Cadena SER Toño García, journaliste à la Cuatro. Ils disent qu'il n'y a jamais eu d'accord avec Kylian, et ils voudraient des explications. Ils veulent que le Real Madrid et son président se manifestent publiquement et parlent. Actuellement, la relation est rompue. La famille, l'entourage de Mbappé a une relation rompue avec le club blanc. Nous verrons ce qui se passera dans trois ans. Ils ont le sentiment de n'avoir trompé personne. » Pourtant, Kylian Mbappé n’a pas fermé la porte à un avenir à Madrid malgré son nouvel engagement avec le Paris Saint-Germain, confiant à la BBC que « ce n’est jamais fini », en réponse à une question sur le sujet. Pour l’heure, difficile toutefois d’imaginer un rapprochement entre les deux parties à l’avenir, et Dani Carvajal est le premier à prévenir publiquement l’international français au micro d’Onda Madrid : « Nous avons été étonnés par sa décision car le meilleur club du monde est le Real Madrid, et quand Madrid frappe à ta porte, il est difficile de dire non. Il y a des trains qui ne passent qu'une fois. »

Articles liés