Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Barcelone, Pochettino… Wijnaldum dit tout sur son son arrivée !

Première recrue du PSG cet été, Georginio Wijnaldum est revenu sur son arrivée avortée au FC Barcelone, son choix de rejoindre Paris et enfin sa conversation déterminante avec Mauricio Pochettino. 

Avant l’ouverture du marché des transferts, il était assez difficile d’imaginer le travail qu’allait réaliser Leonardo avec le PSG. Si les finances se portent bien, le fair-play financier a tout eu un oeil sur le club parisien. Alors le directeur sportif du PSG a recruté malin. 6 recrues, dont 4 gratuites. Des coups XXL avec Georginio Wijnaldum comme premier renfort. Une arrivée inattendue puisque l’international néerlandais était à un rien de s’engager avec le FC Barcelone. Dans un entretien accordé au journal L’Equipe, Wijnaldum est revenu sur son arrivée avortée à Barcelone : « Comme je l’ai dit, vous suivez votre feeling. Il y a plusieurs mois, j’avais émis l’envie de rester à Liverpool mais, sans entrer dans les détails, Liverpool ne me donnait pas le sentiment de vouloir me conserver. Dans ces cas-là, on doit avancer. Barcelone est venu. J’étais vraiment heureux car, depuis tout petit, comme pour la majorité des joueurs néerlandais, c’était le club de mes rêves même si je dois avouer que mon idole était Zinédine Zidane, un joueur du Real Madrid. J’avais vraiment un bon feeling à l’idée de m’engager avec le Barça. Mais les négociations ont duré très longtemps et Paris est arrivé. A la différence de six ans plus tôt, le club m’a montré son désir de me recruter. Il était temps pour moi de voir autre chose ».

« Ils m’ont assuré vouloir construire l’une des meilleures équipes en Europe »

Finalement, Georginio Wijnaldum débarque au PSG. 6 ans après avoir été approché pour la première fois par le club de la capitale, Gini saute le pas et prend la direction de Paris. Un choix qu’il justifie par le projet et l’envie du club de la capitale de le recruter. « Pour le projet exposé et parce qu’on m’a expliqué que je ferais partie de ce projet. Les dirigeants ont tout fait pour me convaincre. Paris est allé très vite dans les négociations. Et avant qu’on négocie, j’avais parlé avec le manager, Mauricio Pochettino, et avec Leonardo. Ils m’ont assuré vouloir construire l’une des meilleures équipes en Europe », explique l’ancien milieu de terrain de Liverpool à L’Equipe.

« Si j’avais signé quelque chose, je ne serais pas revenu en arrière, mais ce n’était pas le cas »

L’autre argument du PSG, c’est Mauricio Pochettino. En 2016, l’ancien coach de Tottenham souhaitait déjà attirer Wijnaldum aux Spurs. Un échec qui se transformera en réussite, mais sous la tunique parisienne cette fois-ci. Dans la suite de son entretien, Georginio Wijnaldum est revenu sur sa conversation avec le technicien argentin : « Il ne m’a pas dit : « Ecoute, on va jouer comme ça », etc., parce que je savais déjà comment il travaille. Même si tu fais toujours des ajustements selon l’effectif. En 2016, il m’avait expliqué comment il entraîne, le style de jeu qu’il aime, etc. Du coup, cet été notre conversation a été assez brève, en fait. Il m’a demandé si j’étais ouvert à ce que Paris voulait me proposer, il m’a parlé du projet, ce qu’ils voulaient faire. J’ai été transparent : je leur ai dit que je discutais avec le Barça mais qu’on n’était pas tombés d’accord. Si j’avais signé quelque chose, je ne serais pas revenu en arrière, mais ce n’était pas le cas ».

Articles liés