Foot - Mercato - PSG
Koulibaly prêt à prendre une grande décision pour son avenir

Alors que son contrat expire en juin 2023, Kalidou Koulibaly ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. Plusieurs clubs, comme le PSG, le FC Barcelone ou encore la Juventus, seraient intéressés par l’idée de le recruter cet été. Néanmoins, les prétendants du sénégalais pourraient également décider d’attendre 2023 pour signer gratuitement le défenseur central de 30 ans.

Considéré comme l’un des meilleurs à son poste depuis quelques années maintenant, Kalidou Koulibaly pourrait franchir une nouvelle étape dans sa carrière et quitter Naples cet été. Son contrat court jusqu’en juin 2023 et il n’a toujours pas prolongé. Aurelio De Laurentiis pourrait donc se résoudre à vendre le défenseur central de 30 ans cet été pour éviter un départ libre en fin de saison prochaine. De son côté, Kalidou Koulibaly ne manquerait pas de prétendants pour son avenir. Et il pourrait être amené à faire un choix qui irait totalement à l’encontre des plans de Naples.

Les prétendants de Koulibaly pourraient passer à l’action en janvier 2023 pour le recruter

Comme l’explique Calciomercato.it, la Juventus, le FC Barcelone, le PSG ou encore des clubs de Premier League penseraient à Kalidou Koulibaly pour un transfert cet été. Cependant, aucune offre concrète ne serait parvenue à Naples pour le moment. Un nouveau scénario pourrait donc être envisagé pour l’avenir du défenseur sénégalais : celui d’un départ libre en juin 2023. Dans ce cas de figure, l’AS Roma et l’Inter pourraient s’inviter dans la danse. De son côté, Kalidou Koulibaly ne serait pas contre rester un an de plus à Naples puisqu’il s’y sentirait bien. En revanche, le défenseur central de 30 ans serait un peu plus réticent à l’idée de prolonger son contrat avec le pensionnaire de Serie A si son salaire est plus bas. D’après le média italien, Naples voudrait offrir 4,5M€ par saison à Kalidou Koulibaly, alors que ce dernier touche actuellement 6M€ par an. Reste à voir ce qui se décidera cet été pour l’avenir du Sénégalais. Affaire à suivre.

Articles liés