Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Un gros flop de l'ère McCourt livre les coulisses de son départ !

Recruté par l'OM en janvier 2017, Grégory Sertic a finalement très peu joué à Marseille, club qu'il a quitté cet été alors que son contrat arrivait à échéance. Il revient d'ailleurs sur son départ.

Quelques semaines après le rachat de l'OM par Frank McCourt, le club phocéen vivait un mercato d'hiver ambitieux. Le mois de janvier 2017 a ainsi vu le club phocéen s'offrir Dimitri Payet, Morgan Sanson, Patrice Evra et Grégory Sertic. Ce dernier, débarquait en provenance des Girondins de Bordeaux fort d'une solide expérience en Ligue 1. Toutefois, force est de constater que son passage restera comme un échec. Et pour cause, en trois saisons et demi, Grégory Sertic n'aura disputé que 25 rencontres sous les couleurs olympiennes dont la moitié lors de ses 6 premiers mois à l'OM. Autrement dit, entre août 2017 et juin 2020, l'ancien Bordelais n'aura pris part qu'à 12 matches. Cet été, après une saison blanche, il a finalement quitté le club phocéen où son contrat arrivait à échéance. Au micro de Téléfoot La Chaîne, Sertic est ainsi revenu sur son aventure olympienne.

«Il y a eu beaucoup de problèmes en interne mais avec le coach tout se passait bien»

« Il y a eu des moments compliqués, il fallait que je sois bien accompagnée. Il y a eu pas mal de critiques mais c’est comme ça qu’on évolue. Mais l’OM m’a permis de grandir, j’ai plus évolué en tant qu’homme qu’en tant que joueur. Ça m’a permis de mieux me connaître et d’avoir plus confiance en moi. Après je sais ce que je vaux et ce que j’ai fais, ça me passe un peu à côté. Tout ce qui était des journalistes, je m’en foutais royalement. J’écoutais beaucoup le dernier coach en place André Villas-Boas avec qui je parlais beaucoup et eu pas mal de discussions. Quand je suis parti de l’OM il m’a envoyé un beau message de remerciements. Certes je n’ai pas joué avec eux durant la saison, mais je les ai accompagnés aux entraînements et j’ai toujours donné le maximum. J’ai apporté ce que j’ai pu aux jeunes et moins jeunes de par la petite expérience que j’avais. Il y a eu beaucoup de problèmes en interne mais avec le coach tout se passait bien. Il y a eu aussi les blessures qui ne m’ont pas arrangé et m’ont causé beaucoup de mal », assure-t-il.

Articles liés