Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Gros coup dur à venir pour les finances du projet McCourt !

Désireux d’alléger la masse salariale de l’OM, Pablo Longoria a donc envoyé Kevin Strootman et Nemanja Radonjic en prêt durant le mercato hivernal. Mais le retour non désiré de ces deux éléments se profile dès l’été prochain…

Ce n’est plus un secret pour personne, les finances de l’OM ne sont pas forcément au mieux depuis plusieurs mois, et cette crise s’est d’ailleurs fortement accentuée avec le manque à gagner provoquée par la situation sanitaire. D’ailleurs, dès l’été dernier, Frank McCourt aurait imposé à Jacques-Henri Eyraud et Pablo Longoria un objectif de ventes annoncé autour des 60M€, qui est bien loin d’avoir été respecté. Du coup, l’OM a tenté de réagir au mieux cet hiver en cédant notamment Kevin Strootman et Nemanja Radonjic en prêt, respectivement au Genoa et au Hertha Berlin, pour alléger la masse salariale. Mais ces deux cas n’ont pas fini de faire parler.

Strootman semble invendable

En effet, fort des 500 000€ par mois de salaire qu’il perçoit à l’OM où il est d’ailleurs engagé jusqu’en juin 2023, Kevin Strootman paraît invendable dans l’état actuel des choses comme l’a indiqué L’Equipe ce vendredi. Pablo Longoria a réussi à se soulager d’une partie de ces émoluments imposants en ne prenant en charge que les 3/5 de son salaire depuis son départ en prêt au Genoa, mais le club italien ne semble clairement pas en mesure de pouvoir recruter définitivement Strootman lors du prochain mercato estival. Trois options vont donc s’offrir à l’OM : tenter de relancer l’international néerlandais, qui pourrait s’avérer être un profil intéressant surtout si Boubacar Kamara était vendu. Ou bien, l’OM devrait lui trouver un point de chute inespéré en s’appuyant sur son retour en forme ces dernières semaines au Genoa, où il a retrouvé du temps de jeu. Dernière option possible, et qui pourrait même être la plus probable : comme avec Kostas Mitroglou, l’OM pourrait être tenté de résilier le contrat de Strootman. Mais il faudrait alors lui faire un gros chèque.

Radonjic devrait aussi revenir

Et qu’en est-il pour Nemanja Radonjic ? Contrairement à Strootman, l’attaquant serbe fait l’objet dans son prêt en Allemagne d’une option d’achat fixée à 12M€, qui pourrait donc rapporter des liquidités l’été prochain. Mais selon les informations dévoilées par Le Phocéen, le Hertha Berlin n’aurait pas l’intention de lever cette option d’achat, et Radonjic semble donc lui aussi bien parti pour retourner à l’OM l’été prochain où son contrat court jusqu’en juin 2023. Un autre manque à gagner pour les finances du projet McCourt

Articles liés