Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Eyraud peut remercier ses joueurs !

Interrogé sur la situation d'André Villas-Boas, Alvaro Gonzalez révèle que les joueurs ont eu une grosse influence sur le choix du technicien portugais.

Il y a un peu moins de deux mois, les supporters de l'Olympique de Marseille étaient déjà en train de se demander qui remplacerait André Villas-Boas. Et pour cause, le départ du technicien portugais ne faisait aucun doute dans la foulée de celui d'Andoni Zubizarreta. Et pour cause, André Villas-Boas n'a jamais caché qu'il liait son avenir à celui de son directeur sportif. Et pourtant, il est finalement resté en poste et a décidé d'honorer sa dernière année de contrat. Dans les colonnes de L'Equipe, Alvaro Gonzalez confirme que les joueurs ont eu une grosse influence dans ce dossier.

Les joueurs ont poussé pour convaincre Villas-Boas

« Pour moi, c'était très important qu'il reste à la tête de l'équipe. Avec Andoni (Zubizarreta, directeur sportif), il a été la personne qui m'a fait confiance et qui a voulu que je vienne à l'OM. Le départ d'Andoni a été un moment difficile, parce qu'il a été décisif pour ma venue ici et pour celle d'André. C'est lui qui a rendu notre arrivée possible. Nous avons connu grâce à lui, une très bonne saison. Avant que j'arrive à Marseille, André m'avait appelé personnellement pour que je vienne. Là, c'était à nous, les joueurs, de faire quelques chose pour le coach, et pour le staff, avec qui nous avons passé une très belle saison. On mérite tous ensemble de prendre du plaisir à jouer la Ligue des Champions. Donc, nous avons appelé le coach. Moi j'ai parlé avec lui pour évoquer sa situation, son état d'esprit. Nous avons conclu que tous ensemble, nous devons rester et jouer cette Ligue des Champions. je crois que lui comme nous a passé une belle saison, il a aimé jouer au Vélodrome, avec ce public. Et jouer en Ligue des Champions, dans cette ambiance-là, ce sont des moments particuliers pour nous, les joueurs. Je pense que le Mister le vit comme cela, lui aussi. Alors, nous avons essayé de le convaincre de continuer tous ensemble. »

Articles liés