Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Eyraud, Aldridge... Cette sortie qui ne risque pas de calmer Villas-Boas !

Ancien joueur de l'OM et désormais directeur sportif de Watford, Eric Roy s'est prononcé sur l'arrivée de Paul Aldridge qu'il ne juge pas indispensable.

C'est une arrivée qui a grandement fait parler. En début de semaine, Jacques-Henri Eyraud a décidé de s'associer à Paul Aldridge, chargé de faciliter les ventes de joueurs sur le marché anglais. Un choix qui envoie un double message. Tout d'abord, pour Andoni Zubizarreta, qui voit l'Anglais venir lui faire de l'ombre, mais aussi pour André Villas-Boas qui comprend que l'aspect économique est privilégié face au sportif. Proche de son directeur sportif, l'entraîneur de l'OM n'avait pas manqué d'afficher sa colère. Invité à commenter ce choix, Eric Roy, qui a évolué à Marseille est aujourd'hui directeur sportif de Watford, et il estime qu'un club anglais n'a pas besoin d'un « facilitateur de transferts » pour recruter en joueur en Ligue 1.

«Je ne vois pas l'intérêt de passer par un facilitateur de transferts»

« Je ne pense pas que la Premier League soit un marché spécial, même s'il y a plus d'argent qu'ailleurs. Après, on peut dire qu'il y a deux marchés : celui des joueurs anglais, ou des étrangers déjà installés dans le championnat qui valent très cher, et puis il y a ceux qui viennent de l'étranger qui le sont un peu moins. Les Anglais considèrent que leur championnat est spécifique et ils veulent savoir si le joueur est en capacité de s'y adapter. Mais, si demain je propose un joueur français au board de Watford, je ne vois pas l'intérêt de passer par un facilitateur de transferts. Après, l'OM a certainement identifié des besoins pour se sentir obligé de faire appel à quelqu'un », assure-t-il au Phocéen.

Articles liés