Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Boudjellal prend déjà rendez-vous avec Zinedine Zidane !

Toujours impliqué dans le projet de rachat de l’OM de Mohamed Ayachi Ajroudi, Mourad Boudjellal a envoyé un message très clair sur ses intentions de faire venir Zinedine Zidane comme entraîneur s’il devenait président du club phocéen.

Cela fait maintenant plusieurs semaines que Mohamed Ayachi Ajroudi tente de racheter l’OM à Frank McCourt. Accompagné de Mourad Boudjellal, l’homme d’affaires franco-tunisien est à la tête d’un projet pharaonique avec des ambitions démesurées. Dans les médias, il n’avait notamment pas hésité à citer le nom de Zinedine Zidane pour devenir le prochain entraîneur du club phocéen. Forcément l’histoire serait belle : nommer l’actuel entraîneur du Real Madrid, né à Marseille, sur le banc du Vélodrome. La boucle pourrait donc être bouclée pour Zidane qui ne devrait pas échapper au pressing de Mourad Boudjellal si l’OM est racheté.

« Je pense qu’on n’échappe jamais à son destin »

A l’occasion d’un entretien à La Provence ce mardi, Mourad Boudjellal a fait une énorme annonce concernant Zinedine Zidane et une possible arrivée sur le banc de l’OM. Si l’ancien du RCT devient le président du club phocéen, il fera tout pour faire venir le technicien du Real Madrid. « Sur l’entraîneur, je suis très : Villas-Boas est très bon. Mais pour moi, il y a une seule personne qui a un destin ici. Et je pense qu’on n’échappe jamais à son destin. Zidane ? Si demain j’étais président de ce club, je ne sais pas s’il accepterait, mais je dormirais devant sa porte. Il en aura peut-être marre au bout d’un moment, mais je le ferai, quitte à me faire jeter. Je ne pourrais pas ne pas essayer. Ça ne veut pas dire que j’y arriverais, mais je remuerais ciel et terre ! Quand tu es président de l’OM, il faut tout donner. Il y a un tel destin, une telle histoire à raconter. C’est un garçon qui est né ici, qui a raté son rendez-vous avec le club en tant que joueur alors qu’il est devenu le meilleur joueur du monde. Je suis très fier de mon slogan : « Je ne fais pas de différence entre mes ambitions et mes rêves ». Je l’appliquerai à l’OM, mais on n’en est pas encore là. Je n’ai pas de légitimité pour l’instant. La seule est de dire qu’on a un projet, trois francs six sous, et l’envie de faire grandir ce club », a lâché Boudjellal.

Articles liés