Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Ben Arfa, Lirola... Longoria lâche ses vérités sur son recrutement colossal !

Présent en conférence de presse à l'occasion de la présentation officielle de Mattéo Guendouzi, cinquième recrue estivale de l'OM, Pablo Longoria en a profité pour faire un point global sur le recrutement du club phocéen.

S'il y a bien un club qui anime le mercato estival, c'est l'Olympique de Marseille. En effet, le club phocéen a déjà bouclé l'arrivée de cinq renforts. Gerson (Flamengo) et Konrad de la Fuente (FC Barcelone) ont été recrutés pour respectivement 30M€, bonus compris, comme révélé par le10sport.com, et 3M€. D'autre part, l'OM a bouclé le transfert définitif de Leonardo Balerdi (Borussia Dortmund) pour environ 8M€, tandis que Cengiz Under (AS Roma) et Mattéo Guendouzi (Arsenal) ont été prêtés avec option d'achat. Une activité qui s'explique par les nombreux départs ainsi que par la volonté de Jorge Sampaoli d'avoir un effectif largement remanié. Présent en conférence de presse, Pablo Longoria a d'ailleurs évoqué ce recrutement. « Le staff technique et la cellule de recrutement sont là pour faire un travail collectif. On travaille dur pour avoir le meilleur effectif possible. Nous sommes là pour ça mais on évaluera l'équipe à la fin de la saison en juin prochain », assure le président de l'OM qui promet que ce n'est pas encore terminé.

Lopez arrive, toujours de l'espoir pour Lirola

Présent devant les médias à l'occasion de la présentation de Mattéo Guendouzi, Pablo Longoria a ainsi confirmé que Pau Lopez serait la prochaine recrue de l'OM. « On parle des joueurs quand ils sont proches. Pau Lopez est à Marseille, on est en train de finaliser », assure-t-il avant de justifier le fait de mettre Steve Mandanda en concurrence : « Dans le football moderne, la concurrence à un poste est le plus important même pour le poste de gardien. Je suis habitué à cela dans mes anciens clubs. Dans le football moderne, la concurrence à un poste est le plus important, même pour un gardien. Dans tous les clubs où j'ai travaillés, il y a toujours eu de la concurrence entre gardiens, avec des portiers de très haut niveau. Dans le futur, je crois qu'il n'y aura plus vraiment de vrai numéro 1 et numéro 2, mais un équilibre ». Le président de l'OM a également évoqué un autre dossier chaud, à savoir la situation Pol Lirola, dont l'option d'achat n'a pas été levée en fin de saison. Mais Pablo Longoria espère toujours pouvoir compter sur le latéral espagnol : « Il est retourné à la Fiorentina après le 30 juin, mais n'a pas encore commencé la préparation. On est contents de ce qu'il a fait ici, après le marché c'est long... »

Pas de Ben Arfa, mais des ventes à venir

Pablo Longoria est également revenu sur l'information révélée par L'Equipe selon laquelle Jorge Sampaoli et Hatem Ben Arfa se sont rencontrés. « Sur (Hatem) Ben Arfa, j'ai été étonné pour vous dire la vérité : j'ai du respect pour lui, c'est un joueur qui m'a procuré du plaisir, mais je n'aime pas qu'on rendre public des discussions individuelles et qu'on se serve de l'OM pour des intérêts personnels. C'est quelque chose que je n'accepte pas. Je précise que c'est Ben Arfa qui a contacté Sampaoli, et pas le contraire », assure le président de l'OM. Enfin, le patron du club phocéen a évoqué un autre enjeu majeur de l'été : les ventes. Très actif en matière de recrutement, l'OM va également devoir renflouer ses caisses. Mais pas à n'importe quelle condition. « Construire un effectif, c'est les arrivées, mais aussi les départs. Strootman a été prêté deux ans à Cagliari avec des conditions, pour les autres on attend de voir l'évolution du mercato. Tout le monde connait sa situation. Mais l'OM n'est pas un club qui vendra ses joueurs en dessous de leur valeur sur le marché », conclut Pablo Longoria. Autrement dit, l'été de l'OM est loin d'être terminé.

Articles liés