Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Bordeaux

Mercato - Bordeaux : Ben Arfa est-il devenu un joueur banal ?

A Bordeaux cette saison, Ben Arfa continue de naviguer de club en club. Malgré quelques fulgurances, la situation des Girondins et son comportement jouent en sa défaveur. Devient-il un joueur banal pour autant ?

La question mérite d’être posée. Décrit comme l’un des plus gros talents, si ce n’est le plus gros, de la génération 1987, Hatem Ben Arfa restera un éternel gâchis. Quadruple champion de France avec l’OL, son club formateur, il s’envole pour l’autre olympique après la naissance de conflits avec son président. Le début des ennuis pour Ben Arfa. A Marseille, il rafle son 5ème titre mais se retrouve contraint de quitter le club après le sacre. Non désiré par Didier Deschamps à l'OM, il part pour Newcastle. Des bons débuts qui vont vite être interrompus par une double fracture du tibia péroné. Et il faut attendre la saison 2015-2016 pour le revoir briller. De retour en France sous le maillot de l’OGC Nice, Ben Arfa contribue largement à la 4ème place des Aiglons. Avec 17 buts et 6 passes décisives en championnat, il réalise la meilleure saison de sa carrière. Et la rechute. Son départ au PSG l’a une fois de plus coupé en plein élan. Jamais il n’aura sa chance et est même écarté du groupe. En 2018, Olivier Létang le rapatrie à Rennes. L’ancien international français participe à la saison historique des Bretons et remporte la Coupe de France face à… Paris. Une belle revanche pour le natif de Clamart. Transféré à Valladolid, il ne dispute que 5 matchs avant de revenir au bercail, une fois de plus. Cette fois-ci, Bordeaux accueille Ben Arfa qui continue son tour d’Europe des clubs.

« Gasset a été déçu de Ben Arfa »

Malgré des débuts intéressants, le milieu offensif retombe vite dans ses travers. Auteur de 2 petits buts et de 4 passes décisives en Ligue 1, il a rapidement sombré, comme son équipe, 16ème de Ligue 1. Techniquement, ses qualités se sont fait remarquer mais sa personnalité a pris le dessus. Ben Arfa s’est brouillé avec certains de ses coéquipiers ce qui a entraîné des tensions dans le vestiaire girondin. Dans les colonnes de L’Equipe, un proche de Jean-Louis Gasset, coach de Bordeaux, a confié l’avis de l’entraîneur sur son poulain : « Il a été déçu de lui. Il s'attendait à autre chose, à ce qu'il se comporte comme un leader. Il sait que le boulot défensif ce n'est pas son dada, mais il ne s'attendait pas à ce qu'il c... à ce point-là sur les mecs ». Entre cet épisode et sa blessure en début d’année, l’ancien Rennais n’a pas retrouvé ses jambes. Pire, il a même fait quelques piges sur le banc de touche. A 34 ans, la question sur son niveau se pose sérieusement. Peut-il réitérer les performances dont il avait le secret avec Nice ou encore Rennes ? Pas certain. Les années passent, mais son temps de jeu n’est pas régulier et Ben Arfa manque souvent de rythme. Conséquences, son coup de rein n’est plus aussi tranchant qu’à l’époque et les blessures se font plus courantes. Par sa folie et son talent hors du commun, Hatem Ben Arfa ne sera jamais un joueur banal. Mais ces derniers mois, il s’éloigne de plus en plus de ce qui fait de lui un joueur si spécial…

Articles liés