Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Une tendance claire se dessine dans le feuilleton Griezmann !

Alors que l’avenir d’Antoine Griezmann au sein du FC Barcelone s’écrit plus que jamais en pointillés, le club catalan n’écarterait aucun scénario dans un contexte où l’Atlético de Madrid aurait choisi de lancer une vraie partie de poker menteur.

Le FC Barcelone est plus que jamais dans l’embarras avec Lionel Messi. Et pour cause, en l’état, le club catalan est tout bonnement dans l’incapacité de boucler la prolongation de son icône argentine en raison de sa masse salariale bien trop élevée par rapport aux règles en vigueur en Liga. En conséquence, pour enfin sceller l’avenir de celui qu’on surnomme La Pulga, le Barça doit vendre afin de diminuer sa masse salariale, et c’est dans cette optique qu’Antoine Griezmann pourrait être sacrifié. Bien que Ronald Koeman n’ait absolument rien à son encontre, l’écurie barcelonaise ne verrait pas d’un mauvais oeil le fait de pouvoir se délester de ses émoluments colossaux. Dans ce contexte, un retour de l’Atlético de Madrid a été évoqué dans la presse pour l’international français, notamment dans le cadre d’un échange contre Saúl Niguez. Et si le projet a pris du plomb dans l’aile au cours des derniers jours, le feuilleton serait encore très loin d’être terminé.

L’Atlético de Madrid veut faire craquer le FC Barcelone pour Antoine Griezmann

En effet, Antoine Griezmann aurait toujours le souhait de revenir à l’Atleti si l’on en croit les informations dévoilées par SPORT ce samedi. Ainsi, bien que d’autres pistes aient été avancées pour son avenir, à l’image de la Juventus ou de la Premier League, la volonté de l’ancien attaquant de la Real Sociedad serait de retourner chez les Colchoneros en cas de départ du FC Barcelone. À tel point qu’il serait prêt à bloquer toute négociation avec toute autre écurie que celle entrainée par Diego Simeone. Celle-ci sera-elle en moyen de satisfaire les prétentions financières catalanes ? Pas sûr, et ce d’autant plus que le FC Barcelone ne compte absolument pas brader Antoine Griezmann s’il s’en va. Cela conduirait donc les Blaugrana à ne pas écarter la possibilité que l’international français ne s’en aille finalement pas au cours des prochaines semaines, et ce en dépit du fait que son départ arrangerait tout le monde en interne d’un point de vue financier.

Face à ce panorama, peut-on dire qu’Antoine Griezmann a bien plus de chances de rester au FC Barcelone que de s’en aller ? Pas vraiment selon SPORT, et cela en dépit du fait que le président de l’Atlético de Madrid ait nié toute négociation avec son ancien joueur dans l’optique de son grand come-back. « Pour autant que je sache, il n'y a pas de négociation. Pour autant que Miguel Ángel Gil (le directeur général de l'Atlético ndlr), j'imagine que ce n'est pas le cas non plus, il me l'aurait dit. Griezmann est un joueur de Barcelone », a assuré Enrique Cerezo. En réalité, cette sortie ne serait que le fruit d’un jeu de poker menteur de la part de l’Atleti, qui n’exclurait absolument pas un retour de son ancienne vedette. En fait, le club madrilène multiplierait volontairement les messages laissant entendre que le dossier Antoine Griezmann est compromis afin de mettre la pression sur le FC Barcelone. L’Atlético de Madrid serait convaincu que le club catalan finira ainsi par accepter une opération qui lui sera favorable et pourrait alors patienter jusqu’à la fin de ce mercato estival pour y parvenir alors que le temps ne joue pas en la faveur des pensionnaires du Camp Nou. Reste maintenant à savoir qui remportera se bras de fer entre l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone dans ce feuilleton.

Articles liés