Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Koeman, élections… Au Barça, on y voit plus clair pour la suite !

Ces derniers temps, la presse laissait entendre qu’au vu de la dernière ligne droite des élections présidentielles du FC Barcelone, on aurait le droit à un bras de fer entre Joan Laporta et Victor Font. Cependant, selon Jordi Farré, les cartes devraient être redistribuées, ce qui pourrait faire les affaires de Ronald Koeman. 

Ce mois de janvier va dicter la fin de saison du FC Barcelone et les prochaines années du club blaugrana. En effet, comme Lionel Messi l’a fait savoir à La Sexta, le capitaine du Barça n’a pris aucune décision concernant son avenir. Certains médias expliquent qu’il attendrait de connaître l’identité du futur président, qui sera élu par les socios le 24 janvier prochain, d’entendre son discours avant d’immédiatement se pencher sur son avenir personnel lui qui sera en fin de contrat en juin. Outre la situation de Messi, les élections pourraient dicter l’avenir de Ronald Koeman. En effet, le Néerlandais a été un choix de Josep Maria Bartomeu qui a été contraint de démissionner fin octobre. En cas d’élection de Victor Font, l’un des candidats à la présidence, Koeman pourrait perdre son poste comme Font l’a laissé entendre à SPORT. « Si Xavi a participé au travail ? C’est vrai, et il l'a dit lui-même. Nous entretenons une relation personnelle et partageons nos vues sur les besoins sportifs du club depuis cinq ans. Il a supervisé une partie de notre travail. Cela ne veut pas dire que, si nous ne gagnons pas, Xavi va me rejoindre. Mais ce que personne n'a fait, c'est de lui faire confiance autant que nous le faisons. Certains disent qu'il n'a pas d'expérience et qu'il devrait entraîner le B, d'autres préfèrent Jürgen Klopp... Quoi qu'il en soit, expliquons chacun notre projet, mais ne discréditons pas notre travail avec lui ». L’ombre de Xavi Hernandez planerait sur Ronald Koeman. Cependant, le technicien du FC Barcelone dispose de soutiens chez certains candidats. 

Exit Font, Farré et Laporta pour le sprint final ?

Candidat plutôt outsider de la présidence du FC Barcelone, Jordi Farré se dit pourtant « très optimiste » et « très content » de sa situation actuelle et de la collecte des signatures qui s’élèvent environ à 2500 selon lui. Pour l’Esports COPE, Farré estime même que dans le sprint final il ne restera plus que l’ancien président du Barça Joan Laporta et lui-même alors que jusqu’ici la presse laissait entendre que Victor Font serait le rival final de Laporta pour ces élections. « À la fin, ça va se jouer entre Laporta et moi », a-t-il déclaré au média ibérique. Celui qui était l’un des instigateurs de la motion de censure visant à pousser Josep Maria Bartomeu à quitter son poste de président en a dit plus sur son programme. En plus des pistes Marcus Rashford et Erling Braut Haaland qu’il apprécie, Jordi Farré a clairement fait savoir que s’il venait à être élu, Ronald Koeman conserverait coûte que coûte son poste d’entraîneur, lui qui a signé en août dernier un contrat de deux ans avec le Barça

« Koeman est notre entraîneur, c'est une légende, c'est une brave personne. Si nous gagnons, la première chose que notre directeur sportif fera est de s'asseoir avec Ronald et ils commenceront à travailler sur le projet de l'année prochaine. A chaque fois qu'il voudra continuer, Koeman sera notre entraîneur ». Voici le message que Farré a fait passer à la COPE en assurant au passage qu’il révélerait l’identité de son directeur sportif lundi après avoir validé les signatures requises. Le décor est planté et à en croire les propos du principal intéressé, les élections pourraient bien prendre un sérieux tournant dans les prochaines heures alors que l’épilogue sera connu le 24 janvier. 

Articles liés