Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Bartomeu vole au secours de Griezmann !

Alors que la pertinence du transfert d’Antoine Griezmann au FC Barcelone a fréquemment été remise en question, Josep Maria Bartomeu a tenu à défendre son choix de miser sur lui.

Le transfert d’Antoine Griezmann de l’Atlético de Madrid au FC Barcelone à l’été 2019 fait beaucoup parler. En effet, de nombreux observateurs estiment que ce transfert a été réalisé à la va-vite par le club catalan et sans la moindre réflexion ou planification sportive. Cependant, à l’occasion d’un entretien accordé à Mundo Deportivo, Josep Maria Bartomeu a tenu à se défendre de ces accusations. « La planification a toujours existé, surtout avec Antoine Griezmann. C’est un recrutement sur lequel nous avons travaillé pendant un moment. Et pour l’argent, nous devions payer la clause. (…) Si on a payé, c’est que l’argent était là », lâche-t-il dans colonnes du média espagnol ce vendredi.

« C'est un joueur de classe mondiale »

Mais l’ancien président du FC Barcelone n’en est pas resté là dans la mesure où il s’est ensuite attelé à défendre la pertinence du recrutement d’Antoine Griezmann et son bilan sportif pourtant contrasté. « On a beaucoup parlé de cette signature, depuis l'arrivée de Valverde, les entraîneurs l'ont beaucoup remarqué et ont voulu qu'il vienne au club. C'est un joueur de classe mondiale avec une façon de jouer qui correspond à la façon de jouer du Barça, dans le 4-3-3, et il a finalement pu venir. Je pense qu'il a eu une période de hauts et de bas, mais il faut regarder l'équilibre. Je pense qu'il a marqué des buts, fourni de nombreuses passes décisives et donné au club et à l'équipe une qualité supérieure. Pour des circonstances que je ne connais pas, il est retourné à l'Atlético, mais jusqu'en octobre 2020, nous étions relativement satisfaits de sa contribution et nous attendions plus car c'est un jeune joueur qui, avec le départ à la retraite de certains vétérans, aurait sûrement pris beaucoup plus de responsabilités et d'importance dans l’équipe », a justifié Josep Maria Bartomeu.

Articles liés