Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Haaland, Kane… Cette énorme annonce pour Joan Laporta !

Alors que le Manchester City est annoncé sur les traces de bon nombre d’attaquants également ciblés par le FC Barcelone, Pep Guardiola a tout simplement indiqué ce vendredi que les Citizens ne recruteront pas de successeur à Sergio Agüero cet été.

Un an après son départ direction l’Atlético de Madrid, le FC Barcelone va enfin se pencher sur la succession de Luis Suarez. En effet, le club catalan n’est pas parvenu à enrôler son successeur au cours de la dernière fenêtre estivale des transferts et va donc devoir de nouveau ouvrir ce chantier cet été. Et dans cette optique, le moins que l’on puisse dire est que le club présidé par Joan Laporta ne manque pas d’idées dans cette optique. Le FC Barcelone est en effet annoncé avec insistance sur les traces d’Erling Haaland, qui serait sa grande priorité, tandis que les noms de Sergio Agüero, de Memphis Depay, de Romelu Lukaku ou encore d’Harry Kane lui ont été associés.

« Avec les prix actuels, nous n'achèterons aucun attaquant »

Cependant, le Barça n’est évidemment pas le seul club annoncé comme un possible point de chute pour tous ces joueurs. En effet, outre la concurrence du Real Madrid dans le dossier Erling Haaland, Manchester City est annoncé sur les traces de Romelu Lukaku, d'Harry Kane et du Norvégien afin de compenser le départ de Sergio Agüero, qui quittera l’actuel leader au classement de la Premier League le 30 juin prochain au terme de son contrat comme cela a été annoncé ce lundi. Cependant, il se pourrait que toutes ces rumeurs soient infondées pour les Sky Blues. Et pour cause, présent en conférence de presse ce vendredi, Pep Guardiola a assuré que Manchester City n’était pas en mesure d’enrôler un nouvel avant-centre l’été prochain en raison des prix élevés du marché. « Avec l'économie du football mondial maintenant, il y a plus de chances que nous ne recrutions un attaquant cet été. Avec les prix actuels, nous n'achèterons aucun attaquant. C'est impossible, nous ne pouvons pas nous le permettre. Tous les clubs en difficulté financièrement, nous aussi », a indiqué Pep Guardiola.

Manchester City ne voudrait plus que son nom soit utilisé de la sorte

Réelle mise au point ou simple coup de bluff ? À en croire les informations dévoilées par Fabrizio Romano sur Instagram, ce serait davantage la seconde option qui tiendrait la corde. En effet, le journaliste de Sky Sport explique que les dirigeants de Manchester City n’apprécient tout simplement pas les rumeurs selon lesquelles ils seraient en mesure de dépenser 150 ou 180 M€ pour un attaquant tel qu’Erling Haaland, Harry Kane ou Romelu Lukaku dans un contexte ou de nombreux grands clubs européens ont des difficultés financières. Ainsi, la position des Citizens serait claire : ils n’enrouleront un attaquant que si les prix changent et en cas de bonne opportunité de marché, mais en aucun cas ils ne voudraient payer un prix énorme dans cette situation économique délicate pour tous les clubs. En clair, Fabrizio Romano résume la chose en indiquant que Pep Guardiola ne veut pas que le nom de Manchester City soit utilisé pour avancer que les Citizens sont en mesure de dépenser 150 M€ sans sourciller. Et s’il n’y a pas de bonne opportunité, alors le message envoyé revient à dire « nous sommes heureux avec Gabriel Jesus, Ferran Torres et nos autres talents ». Reste maintenant à savoir si Manchester City conservera durablement cette posture qui aurait tout d’une très bonne nouvelle pour le FC Barcelone dans sa quête d’enrôler un nouvel avant-centre cet été.

Articles liés