Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Ce club de Ligue 2 qui ne lâche pas l'affaire… pour Lionel Messi !

Désireux de mettre la main sur Lionel Messi, Manchester City travaillerait sur l’arrivée de la Pulga en Premier League. Un projet de 10 ans pourrait alors lui être proposé, permettant à Messi de finir sa carrière dans l’une des écuries du City Football Group, société regroupant différents clubs affiliés aux Skyblues parmi lesquels se trouve l’ESTAC. Et cette révélation a fait réagir l’écurie française… 

La situation de Lionel Messi ne laisse visiblement personne indifférent. Alors que l’attaquant argentin sera libre de s’engager dans le club de son choix à l’issue de la saison, plusieurs prétendants sont annoncés pour l’accueillir, et certaines écuries pour le moins surprenantes n’ont pas hésité à ouvrir leurs portes au sextuple Ballon d’Or. Cet été déjà, lorsque Lionel Messi voulait quitter librement le FC Barcelone, l’ESTAC s’était faussement positionné pour l’Argentin à travers un tweet sur son compte officiel. « On ne peut rien vous cacher ! Du coup, j’ai craqué et j’ai carrément dévoilé notre future recrue à un abonné insta, en espérant ne pas me faire gronder par la direction », avait alors partagé le community manager du club troyen avec un montage du joueur aux couleurs de l'ESTAC. Et les dernières révélations de la presse britannique au sujet de Messi ont de nouveau inspiré l’écurie de Ligue 2.

Quand l’ESTAC persiste et signe… pour Lionel Messi !

D’après les informations du Times, The City Football Group aurait mis sur pied un plan de 10 ans pour accueillir Lionel Messi dans ses rangs et maximiser ses bénéfices. Ainsi, l’Argentin pourrait dans un premier temps rejoindre Pep Guardiola à Manchester City avant de finir sa carrière dans un club moins huppé du groupe, à l’instar du New York City FC aux Etats-Unis, du Yokohama F Marinos au Japon, de Melbourne City en Australie… ou encore de l’ESTAC en France ! Le pensionnaire de Ligue 2 fait en effet partie du CFGP depuis septembre 2020 et pourrait prétendre à accueillir Lionel Messi. De quoi faire réagir Troyes sur Twitter : « On l’avait annoncé il y a 3 mois déjà, les « haters » s’étaient moqués. » L'espoir fait vivre après tout !

Articles liés