Foot - Mercato - ASSE
Tout est relancé pour la vente de l’ASSE

Cela fait maintenant plus d’un an que l’ASSE est vente. Souhaitant tourner la page, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo attendaient toutefois de trouver le bon repreneur. Cela semblait être le cas avec David Blitzer. Intéressé par les Verts, l’Américain avait fait une offre de rachat. Mais cela n’a pas abouti, de quoi donc relancer à nouveau le feuilleton de la vente de l’ASSE. 

Au terme de nombreux rebondissements, on pensait enfin que la vente de l’ASSE allait se régler. A la recherche d’un repreneur, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo avaient vu David Blitzer débarquer pour racheter les Verts. Le processus était d’ailleurs bien engagé pour cela. En effet, ces derniers jours, une délégation américain s’était rendue à Saint-Etienne pour accélérer les choses et visiter notamment les installations. Toutefois, cela ne s’était visiblement pas très bien passé. De quoi alors jeter un froid sur une possible vente de l’ASSE. Il n’empêche que suite à cela, l’intérêt de Blitzer était toujours d’actualité et l’offre était également sur la table. Ne manquait alors plus que l’accord de Romeyer et Caïazzo

C’est la fin de la négociation exclusive

On attendait donc la réponse de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, mais celle-ci n’est pas arrivée, mettant alors un terme à la négociation exclusive qui prenait fin ce vendredi avec David Blitzer. Pour l’AFP, un proche des deux patrons de l’ASSE a d’ailleurs expliqué à ce sujet : « La période de négociation exclusive, qui avait débuté voici 45 jours, a pris fin à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi sans aboutir à un accord (...) Elle n'a pas été prolongée. Le processus de vente se poursuit. (...) Le club communiquera sur ce sujet lundi ». 

Blitzer attend toujours une réponse de Caïazzo et Romeyer 

Voilà donc que le feuilleton de la vente de l’ASSE est relancé. Pour autant, cela ne serait pas terminé entre les Verts et David Blitzer. Suite à cette annonce, Le Progrès a assuré que le milliardaire attendait toujours une une réponse de la part de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer. Cela pourrait d’ailleurs se faire dans les prochains jours. Les deux présidents de l’ASSE pourraient ainsi enfin donner leur réponse. 

Une contre-proposition à venir ? 

Cela pourrait alors repartir de plus belle concernant la vente de l’ASSE. Alors que la négociation exclusive a donc pris fin avec David Blitzer, cela va permettre aux présidents stéphanois de possiblement faire une contre-proposition. Et dernièrement, il était expliqué que l’Américain n’était pas fermé à l’idée de négocier pour l’ASSE, dans la limite du raisonnable toutefois. Affaire à suivre…  

Articles liés