Foot - Mercato - ASSE
Mercato - ASSE : La succession de Dupraz est déjà assurée

Alors qu'il n'a jamais caché son intention de quitter l'ASSE à l'issue de la saison après avoir maintenu le club en Ligue 1, Pascal Dupraz possède un poste déjà très convoité puisque deux entraîneurs ouvrent la porte à sa succession.

Après une première partie de saison catastrophique, Claude Puel a été démis de ses fonctions en laissant l'ASSE à la dernière place de Ligue 1 avec des chances infimes de maintien. Par conséquent, les Verts ont décidé de miser sur Pascal Dupraz, spécialistes des situations qui semble irréversibles comme il l'a prouvé avec Evian et Toulouse. Et pour le moment, ce choix porte ses fruits puisque l'ASSE restait sur quatre matches sans défaite avant son déplacement à Paris. La défaite au Parc des Princes contre le PSG (1-3) n'a rien d'illogique et ne remet pas en cause la montée en puissance du club du Forez qui s'est clairement relancé dans la course au maintien puisque les quatre derniers de Ligue 1, à savoir Troyes, Metz, l'ASSE et Bordeaux, ont tous 22 points. L'effet Dupraz est donc bien présent, mais il ne devrait pas s'étendre au-delà de cette saison. L'ancien entraîneur de Toulouse, dont le contrat s'achève en juin prochain, a plusieurs fois assuré que sa mission chez les Verts prendrait fin à l'issue de la saison, même si l'ASSE se maintient. « Il ne sert à rien de spéculer sur l’avenir. Moi je me vois partir d’ici, satisfait, j’ai envie de… Mon rêve c’est ensuite de revenir ici et que les gens me respectent. Croiser tous les garçons qui ont bossé avec moi, parler de la belle aventure. Ils pensent que je suis fada, tous. Je comprends que cela puisse surprendre », confiait Pascal Dupraz récemment.

Tholot et Battles se placent

Mais l'ASSE n'a pas à s'inquiéter pour son banc de touche. En effet, les Verts sont toujours attractifs et Laurent Battles ne ferme pas la porte à un retour dans le Forez. « On verra ce qu’il se passera. Il y a des entraîneurs qui y sont, qui font du très bon travail. J’habite là bas, tout le monde sait que j’ai travaillé dans ce club. Je ne dirais pas que c’est un rêve. Aujourd’hui, notre métier fait qu’on peut-être amené à être partout. Je ne dirais donc pas que c’est un rêve mais entraîner un club mythique comme l’AS Saint-Étienne, c’est toujours quelque chose qu’on ne peut pas refuser dans une carrière d’entraîneur », confiait l'actuel entraîneur de Troyes au micro de Prime Video.

Mais ce n'est pas tout puisque dans un entretien accordé à Girondins 4 EverDidier Tholot a lui aussi ouvert la porte à l'ASSE. « Je suis bien à Pau. Bordeaux, c’était quelque chose d’intéressant. C’est le meilleur moment de ma carrière en tant que joueur, donc vous ne pouvez pas être insensible aux Girondins de Bordeaux, comme je ne suis pas insensible à Saint-Etienne parce que je suis stéphanois… », assure l'entraîneur de Pau. Autrement dit, l'été prochain, si l'ASSE se maintient en Ligue 1, il n'y aura pas de problème à trouver un nouvel entraîneur.

Articles liés