Foot - Mercato - ASSE
Mercato - ASSE : Bakary Sako dit tout sur son retour à l’ASSE !
T.M.

En ce mois de janvier, Bakary Sako a fait son grand retour à l’ASSE. Ayant intégré l’effectif de Pascal Dupraz, l’attaquant de 33 ans s’est confié sur ce mouvement. 

Dans cette seconde partie de saison, l’ASSE s’est lancée dans une grande mission, celle de se maintenir en Ligue 1. Le défi est immense pour Pascal Dupraz, qui va toutefois pouvoir compter sur plusieurs renforts. En ce mois de janvier, les Verts se montrent très actifs sur le marché des transferts. Pour le moment, pas moins de 5 recrues ont rejoint l’effectif de Dupraz. Cela a notamment été le cas de Bakary Sako. A 33 ans, l’attaquant était libre de tout contrat. Le voilà désormais de retour à l’ASSE, un club où Sako a évolué entre 2009 et 2012. 

« J’ai l’impression de n’être jamais parti »

La flamme se ravive donc entre l’ASSE et Bakary Sako. Et à l’occasion d’un entretient pour la Ligue 1, l’attaquant stéphanois s’est confié sur ses retrouvailles avec les Verts, expliquant : « Je suis presque le même joueur avec un peu plus d’expérience (33 ans). Je me suis aguerri en Angleterre, où j’ai pu grandir en tant que joueur et en tant qu’homme. A savoir dans la façon d’aborder et de gérer les matchs, dans la maturité. Quand j’étais à Saint-Etienne, je découvrais la Ligue 1 (à 21 ans). J’étais un peu foufou, très explosif. Avec les années passées en Angleterre, j’ai appris à mieux me gérer, notamment les émotions. Des discussions avec Dupraz ? Oui, on a évoqué quelles sont mes positions préférentielles. Mais ça ne me dérange pas d’être sur le côté ou en pointe. Car même lorsque je suis devant, je ne reste pas que dans l’axe, je prends la profondeur ou je me décale. Il en est content, ça lui permettra s’il le souhaite de m’utiliser à plusieurs postes. Est-ce j’ai retrouvé mes repères ? Parmi les meubles, il y a aussi Romain Hamouma (rires) ! Il y a aussi quelques personnes dans les bureaux ou encore l’intendant. J’ai revu le doc, le kiné, la podologue…qui étaient déjà présents il y a 10 ans. En revanche ce qui a changé, c’est le stade. Il y a vraiment un très beau stade. Mais autrement, j’ai l’impression de n’être jamais parti. J’ai gardé mes repères. Je reconnais la ville, je connais par cœur le centre-ville. Mon rôle dans l’équipe ? Je connais bien la maison. J’essaye de jouer un rôle de conseiller auprès de certains joueurs, d’apporter de la fraîcheur. Et je pense que les joueurs me font confiance. Avec mon expérience, ils m’écoutent parce qu’ils savent que j’ai les ingrédients pour bien faire et satisfaire nos supporters. Même si ce n’est pas ma nature de prendre la parole, quand on a un rôle à jouer j’estime qu’il faut l’endosser. Je suis quelqu’un de toujours souriant et optimiste ». 

Articles liés