Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Ligue 1

Mercato - AS Monaco : Ce cadre qui ouvre la porte à un départ vers l’OL ou l’ASSE

Andrea Raggi, AS Monaco

Andrea Raggi aimerait continuer l’aventure dans le championnat de France et si ce n’est pas à l’AS Monaco, ce sera sûrement dans un autre grand club de Ligue 1.

Arrivé sur le Rocher en 2012, en provenance de Bologne, Andrea Raggi s’est peu à peu imposé au sein de l’effectif jusqu’à devenir un des joueurs-clés du dispositif de Leonardo Jardim. À 30 ans le natif de La Spezia connaît enfin la continuité après une carrière chaotique durant laquelle il a joué pour pas moins de neuf clubs différents. En fin de contrat en juin prochain, l’Italien ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait…

RAGGI TENTÉ PAR L’OL ET L’ASSE ?

Le défenseur polyvalent s’est exprimé ce dimanche concernant son avenir, ouvrant la porte à un possible de départ vers l’Olympique Lyonnais ou Saint-Etienne en cas d’échec des négociations avec l’AS Monaco, afin de continuer l’aventure en Ligue 1. « Ce championnat va devenir grand. Je veux rester à Monaco » a-t-il déclaré dans les colonnes de l’Équipe. « Après, si Lyon ou Saint-Étienne me veulent, je réfléchirai, mais je crois que le club est content de moi. Pour l’instant, je suis en fin de contrat. On doit parler avec les dirigeants, mais ce n’est pas la priorité ».

QUAND GALTIER PARLAIT DU TRANSFERT RATÉ D’ISIMAT-MIRIN CET ÉTÉ

À la fin du mois d’août, on parlait beaucoup du transfert d’un défenseur de l’AS Monaco à Saint-Etienne, mais il s’agissait là du jeune Nicolas Isimat-Mirin, qui a finalement été prêté au PSV Eindhoven. « Il y a eu un bug sur l’avion qu’il devait prendre. J’ai échangé avec lui et cela restera confidentiel » avait expliqué Christophe Galtier concernant l’échec sur le transfert du jeune défenseur monégasque. « Mais c’est un jeune joueur qui, au moment de prendre l’avion, a été pris par une incertitude qui peut se comprendre. Peut-être que la présence de joueurs de qualité dans notre effectif a pu l’inquiéter, même si je l’avais déjà rassuré sur ce plan. On doit se reparler en début de semaine prochaine ».

Articles liés