Foot - Mercato - Brest
EXCLU - Mercato : Brest fait le forcing pour Slimani
Alexis Bernard -
Rédacteur en chef
Footballeur presque raté, j’ai choisi le journalisme car c’est l’unique profession qui permet de critiquer ceux qui ont réussi. Après avoir réalisé mon rêve de disputer la Coupe du Monde 2010 (en tribune de presse), je vis de ma passion avec le mercato et les grands événements sportifs comme deuxième famille.

Tandis que Franck Honorat est courtisé sur ce marché des transferts, Brest cherche en parallèle à se renforcer en attaque. En Bretagne, on cherche ainsi un buteur avec de l’expérience pour disputer cette saison de Ligue 1. Une quête qui, selon nos informations, a mené Brest à se pencher sur le profil d’Islam Slimani, actuellement au Sporting Portugal.

Passé par l’AS Monaco et l'Olympique Lyonnais, Islam Slimani reviendra-t-il en Ligue 1 ? Actuellement sous contrat avec le Sporting Lisbonne, l'attaquant algérien pourrait en effet quitter le Portugal et des clubs français songent à son profil. Selon nos informations, Brest est notamment sur le coup. Les Bretons recherchent un profil d'expérience et efficace, qualités d'Islam Slimani (34 ans). Pour l'heure, le dossier s'avère compliqué puisque la dimension financière est un élément freinant. Mais les dirigeants brestois tentent le coup et espèrent pouvoir avancer concrètement dans les jours à venir. A Brest, Islam Slimani pourrait retrouver plusieurs compatriotes qui ont réussi leur arrivée en Bretagne. Youcef Belaïli (30 ans), débarqué l'hiver dernier, cartonne sous le maillot brestois. Au milieu du terrain, Haris Belkebla (28 ans) est un incontournable rouage de l'entraîneur, Michel Der Zakarian

Pour financer l'opération Slimani, Brest pourrait avoir une solution à l'étude. En effet, comme confirmé par le10sport.com, le Borussia M'Gladbach courtise chaudement l'attaquant, Franck Honorat. D'après Amazon Prime, une offre de 8 millions d'euros a été refusée. Selon nos sources, Brest attend un montant supérieur pour accepter de lâcher son joueur. Une jolie vente pourrait permettre aux Brestois d'avoir une marge de manoeuvre financière plus importante...

Articles liés